Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 (the most wonderful time of the year), mancinis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 208
› autres comptes : rain crawford.
› célébrité : milo ventimiglia.
› crédits : avatar (c) blue walrus, signature (c) hallows.
› âge : quarante ans, c'est pas toujours facile vieillir mais on peut pas vraiment l'éviter.
MessageSujet: (the most wonderful time of the year), mancinis.    Jeu 28 Déc - 16:27

the most wonderful time of the year
it's the most wonderful time of the year, there'll be much mistltoeing and hearts will be glowing when loved ones are near, it's the most wonderful time of the year. (ANDY WILLIAMS)

Les fêtes. La musique, les festivités, la famille, les festins. Cela faisait plusieurs semaines que tout se préparait en ville, que les citoyens sortaient dans les magasins pour faire leurs achats de Noël ou pour aller patiner près du Rockefeller Center. Plusieurs semaines que les rues étaient illuminées par des centaines de petites lumières, qu’on ne parlait que de sapins et de nourriture et de famille. Quelques jours et ce serait Noël, puis ce serait le Nouvel An. C’était toujours une période extrêmement occupée pour les Mancini, et cette année ne ferait pas exception, Victor le savait. Il avait donc décidé d’organiser un souper familial très simple pour lancer les festivités – rien de grandiose, juste une petite réunion pour les quelques membres qui avaient envie de venir parmi les enfants. Tout le monde était invité, bien sûr – Victor avait mis la table pour sept. Bien sûr, il ne s’attendait pas à ce que tout le monde vienne, chacun avait sa propre vie, ses propres responsabilités et ses propres raisons de ne pas venir, mais l’aîné de la fratrie espérait quand même que quelqu’un vienne lui tenir compagnie. Il avait préparé un repas assez simple, une recette de mama Lena bien sûr, qui attendait sagement la venue des invités. Quelques bouteilles de vin n’attendaient qu’à être ouvertes, bien sûr, ainsi que plusieurs bouchées et un superbe gâteau, qui était en quelque sorte la spécialité de Victor. Il ne s’était pas cassé la tête, cependant, ne voulait que passer un peu de temps avec ses frères et sœurs avant de se lancer dans la frénésie de Noël. Car dans une famille nombreuse comme celle-là, ça devenait rapidement chaotique et malgré tout le temps passé ensemble on ne se voyait presque pas.

Victor s’installa donc dans son salon, ouvrit une bouteille et se servit un peu de vin. La maison était simplement décorée, avec un grand sapin un peu dégarni, car il n’avait malheureusement pas beaucoup d’imagination, mais peut-être qu’un de ses frères ou une de ses sœurs pourrait lui prêter main forte. Il avait hâte de recevoir un peu de monde, la maison était bien trop grande pour lui seul après tout. La pluie était fine à l’extérieur, une pluie qui avait malheureusement fait fondre la plupart de la neige tombée ces derniers temps. Mais il en tomberait d’autre pour Noël, Victor avait confiance, et si jamais ça n’arrivait pas, eh bien il y avait des manières d’en faire tomber pour créer l’ambiance nécessaire. Jetant un coup d’œil à sa montre, il réalisa qu’il était six heures, l’heure où il avait donné rendez-vous au reste de la fratrie par lettre. Personne n’avait donné de nouvelles, mais ce n’était pas nécessaire – il savait qu’au moins un d’eux viendrait passer la soirée avec lui. Parce que c’était comme ça chez les Mancini, la famille c’était sacré, encore plus pendant les fêtes. Alors Victor sirota un peu son vin, laissant ses pensées vagabonder un peu, jusqu’à ce qu’il entendit la sonnerie à la porte. Un sourire s’étira sur son visage et il bondit sur ses pieds pour aller ouvrir.

hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : C.
› messages : 48
› autres comptes : Aucun
› célébrité : Tom Ellis
› crédits : soon
› âge : 38 ans
MessageSujet: Re: (the most wonderful time of the year), mancinis.    Sam 30 Déc - 7:19

The most wonderful time of the yearLa famiglia ManciniSing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle-jingle-jingle tonight. Sing it to the moon, set it free.You're the angel on the top of my tree. (Santa's coming for us → Sia) Depuis quelques semaines, c’était l’effervescence. Tous n’avaient plus qu’un seul et unique mot à la bouche : Noël. Chacun avait décoré son beau sapin et avait été acheter une montagne de cadeaux pour gâter ses proches. Luciano n’échappait à la règle. C’était avec un plaisir non dissimulé que l’homme avait été acheter l’un de ces conifères. Ses enfants s’étaient alors amusés à décorer celui-ci sous le regard attendri et bienveillant de leurs parents. New-York brillait de mille feux. A cette période de l’année, les gens rivalisaient d’inventivité pour épater la galerie avec leurs installations lumineuses.

Ce soir, Luciano retrouvait ses frères et sœurs. Aménager du temps pour eux était primordial pour lui, le sorcier ne pouvait plus leur en accorder autant qu’auparavant mais il faisait des efforts. Il était rentré plus tôt du boulot et avait passé une chemise blanche, un pantalon noir et des chaussures élégantes. Sa femme ne l’accompagnerait pas, ses enfants non plus d’ailleurs. Luciano avait besoin, de temps en temps, de se retrouver seul avec sa fratrie. Son épouse ne le prenait pas mal, au contraire, elle comprenait parfaitement.

Luciano s’était donc mis en route d’assez bonne heure pour arriver chez Victor. Debout devant la porte, il pressa le bouton de la sonnerie et patienta un instant. Le vent frais et la pluie toute fine lui firent courber l’échine, cherchant à se protéger de ce froid hivernal qui lui mordillait la peau. La porte pivota et apparut alors son grand-frère, souriant et visiblement d’excellente humeur. « Salut Victor ! ». Luciano s’avança d’un pas et attira son aîné contre lui pour l’enlacer brièvement. Il se recula ensuite et extirpa une bouteille de vin de sa large poche. « Je n’allais pas venir les mains vides, quand même ». Un sourire presque enfantin aux lèvres, Luciano referma la porte derrière lui et retira son manteau pour l’accrocher dans l’entrée. « Je suis le premier, je suppose ? ». Ils n’étaient pas les deux aînés pour rien !
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : april rain
› messages : 224
› autres comptes : -
› célébrité : phoebe tonkin
› crédits : isleys (avatar)
› âge : 29 années à inventer une vie qui sort des sentiers battus.
MessageSujet: Re: (the most wonderful time of the year), mancinis.    Dim 7 Jan - 7:12

the most wonderful time of the year
Famiglia Mancini

Il ne neigeait pas. Leora était rentrée quelques jours plus tôt seulement de son voyage en Europe, et elle avait été toute contente de voir la neige dans les rues de New York … Mais à présent il pleuvait, et elle était atrocement déçue. La neige se transformait en bouillasse informe avant de fondre, c’était lamentable. La jeune femme avait passé une bonne partie de son après-midi en quête de neige, écumant les parcs no-maj et sorciers dans l’espoir qu’au moins ces derniers auraient jeté un sort pour conserver leur précieux manteau blanc … Mais non, personne n’y avait pensé, tout fondait autour d’elle. Quelle déception ! Elle voulait passer un Noël sous la neige. L’année précédente, elle l’avait passé au Nouveau-Mexique, il avait fait une chaleur infernale. Elle gardait un souvenir assez amer de ce Noël, d’ailleurs, et elle préférait ne pas y penser. Ca lui avait fait trop bizarre de faire la fête loin de sa famille et de ses proches … Et même si elle avait décrété, à ce moment, que c’était le dernier de ses soucis, elle savait maintenant qu’il n’en était rien. En y repensant, elle sentait encore le vide qui l’avait envahie en voyant la minuscule table dressée pour deux, sans la profusion de couverts et de mets typiquement Mancini, et c’était vraiment désagréable. Cette année, elle allait rattraper ce Noël perdu. Sans neige, ça commençait mal ! Heureusement, il restait les Mancini, et ça, c’était immuable.

Quand elle arriva devant chez Victor, elle avait une bonne demi-heure de retard par rapport à l’horaire approximatif indiqué par son frère pour leur repas, mais elle avait les bras chargés et elle estimait que ça rattrapait bien son retard. « Joyeux Noël ! » S’exclama-t-elle allègrement quand Victor vint lui ouvrir. Elle réussit à l’enlacer malgré ses paquets, puis elle entra dans le salon à sa suite. Elle s’attendait à ce qu’il y ait déjà tout le monde et qu’il règne une joyeuse cacophonie dans la pièce, mais tout était silencieux, et elle ne vit que Luciano. Elle tourna sur elle-même, cherchant du regard les absents. Impossible, elle était arrivée avant presque tout le monde ? Ca ne lui était jamais arrivé ! « Ouuuh, réunion des vieux ? Merde alors, fallait préciser que c’était juste entre adultes, je vous aurai laissé votre intimité ! » Lança-t-elle malicieusement, avant de déposer ses paquets et de sauter au cou de Luciano. « Joyeux Noël grand frère ! » Elle se retourna vers Victor et leva un index menaçant à son attention. « Si vous commencez à parler politique pour patienter, je vous jure que je m’en vais. » Ceci étant dit, elle attrapa un de ses paquets et commença à le déballer. « J’ai pas ramené de Panettone, cette année on ne mourra pas étouffés par le sucre glace et la brioche. » Leora détestait le Panettone, et elle détestait encore plus la sacro-sainte tradition de leur mère de leur en offrir un entier – entier !! – à chacun tous les Noël. Elle l’avait même reçu par hibou l’année dernière quand elle était au Nouveau-Mexique ! « Mais je t’ai ramené des décos, Vic … Aha ! Je savais que t’en aurais besoin. Pauvre petit sapin tout déplumé ! » Elle regarda le sapin chichement décoré en secouant la tête, et se fit un devoir de lui rendre sa majesté avec les décorations qu’elle avait ramené. « Regardez ça, c’est moldu. » Fit-elle en insistant sur ce mot qu’elle trouvait tellement rigolo. « Je les ai trouvés en Italie sur un marché de Noël, c’est trop mignon non ? » Elle leur montrait des petits oiseaux faits de pommes de pins et de rubans argentés. Les no-maj faisaient des merveilles d’artisanat quand ils s’en donnaient la peine, et Leora adorait flâner dans leurs magasins pour dénicher des babioles originales. Au moins elle était sûre qu’on ne trouverait pas la même chose chez les autres !

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : greywaren/marie-anne
› messages : 23
› autres comptes : nope
› célébrité : ira chernova
› crédits : dandelion
› âge : VINGT-HUIT ANNÉES envolées, perdues à tergiverser. le temps passe, elle reste, immuable et désorientée, figée dans ses souvenirs d'enfance.
MessageSujet: Re: (the most wonderful time of the year), mancinis.    Mar 23 Jan - 17:48


the most wonderful time of the year
famiglia mancini

Noël.
New-York et ses rues inondées de neige sale, New-York et ses décorations lumineuses. D'aussi loin qu'elle se souvienne, Beatrice a toujours été fascinée par ce décor de fêtes, ces lumières enchanteresses. Mais s'il est une chose qu'elle a en horreur, et ce depuis des années, c'est Noël. Pire, l'esprit de Noël. La mièvrerie ambiante la fait vomir. Les bons sentiments ambulants lui donnent envie d'enterrer des gosses. Son humeur, déjà morose depuis quelques jours, vire carrément au sépulcral. Elle traîne, chevillés au corps, son irritabilité et un air bougon qui lui donne l'aspect d'un bouledogue. Désaccordée avec les tonalités joyeuses dans l'air du temps, Beatrice transpire l'acariâtreté. De mauvaise compagnie, elle évite comme la peste la présence de ses semblables. Chaque pas en dehors de son appartement est une torture. Et pourtant. Elle se tient, mains dans les poches d'un manteau informe, devant la porte de la maison de Victor. Elle est ravie de retrouver sa famille, comme à l'accoutumée. Mais ces derniers temps, elle ne rêve que de s'enrouler dans une couverture pour dormir pendant des jours.

Sans prendre la peine de frapper, la sorcière pénètre dans la maison. Les voix de ses frères et soeurs lui parviennent déjà depuis le salon, et la guident jusqu'à eux. En entrant dans la pièce, la brune plaque sur son visage un sourire radieux. Elle est heureuse de se trouver là, mais n'arrive pas à afficher sa joie avec autant de sincérité qu'elle le voudrait. Se déchargeant de son sac au ventre distendu par les nombreux cadeaux, Beatrice s'avance vers les Mancini déjà présents. Victor a un verre de vin à la main, un sourire amusé aux lèvres. Luciano, les mains dans les poches, est venu sans son épouse et leurs enfants. Leora, elle, est occupée à décorer le sapin dépouillé de son frère aîné. « Ciao a tutti ! » L'accent est chantant, un rappel de leurs origines italiennes. Avec un enthousiasme évident, Beatrice se jette aux cous de ses frères et soeurs, plaquant sur leurs joues de retentissants baisers. Comme à son habitude, elle est exubérante, s'agite plus que nécessaire. Autant de façon de détourner l'attention qu'on peut porter à ses yeux tristes. Comme une tornade, Beatrice se perche sur l'accoudoir d'un fauteuil défoncé. De là, elle observe sa fratrie avec amusement et tendresse. Comme eux, elle apprécie toujours de se retrouver entourée de ceux avec qui elle a grandi, qui l'ont aidée à devenir celle qu'elle est aujourd'hui. D'un ton enjoué, elle entame une nouvelle conversation, agitant ses jambes pendantes dans le vide. « Alors, vous avez déjà reçu les gâteaux de maman ? » Le sien lui est parvenu ce matin, et dort déjà dans ses placards. Au contraire de Leora, Beatrice adore ce gâteau si particulier, associé dans son souvenir aux fêtes de Noël, et elle grignotera le sien petit bout par petit bout, pour faire durer le plaisir. Pour faire durer un peu plus longtemps l'illusion que tout va bien.

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (the most wonderful time of the year), mancinis.    

Revenir en haut Aller en bas
 
(the most wonderful time of the year), mancinis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mahjong Time
» [ZEN] Time Sieve
» Time vault
» Impossible de connecter mon lapin via une Time Capsule
» Hockey time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: SECTION RP :: united states :: streets of new york-
Sauter vers: