Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 merry christmas. w/ariane greengrass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
› pseudo : olympienne.
› messages : 39
› autres comptes : aucun autre compte, pour le moment.
› célébrité : lily collins.
› crédits : luaneshë.
› âge : vingt-huit ans, les années passent ; la trentaine se rapproche, un cap qu'elle a presque peur de passer.
MessageSujet: merry christmas. w/ariane greengrass   Sam 30 Déc - 14:20


“ she was one the rare ones,
so effortlessly herself,
and the world loved her for it. ”

@ariane greengrass / brennatwohy

Asteria adorait les fêtes de fin d’année. C'était bien la seule période de l’année où elle avait le droit d’être elle-même. La magie de Noël était bien une des rares choses capables de rassembler leur famille. Il était de tradition de passer le réveillon en famille, mais souvent dans de - trop - grandes réceptions données par d’autres familles de sang-purs. Elle avait longtemps eu l’espoir d’un jour fêter comme elle le lisait dans ses livres préférés, mais elle savait que c’etait impossible. Ils n’étaient pas dans un conte de moldus. Et la veille, lors d’une réception interminable, elle avait passé sa soirée dans un coin de la salle, seule avec un peu d’alcool. Et le matin, la tête de la jolie brune l’avait fait souffrir. Peut-être avait-elle un peu abusé sur le whisky pur-feu, peut-être pour oublier l’ennui, peut-être pour oublier ce sorcier - elle ne se souvenait même pas de son prénom - qui l’avait tenue pendant bien deux heures à lui parler des finances sorcières, un sujet bien trop ennuyeux à ses yeux. Asteria lui avait finalement échappé en prétextant une envie presssante. Ce n’était qu’à moitié un mensonge finalement ; elle avait eu la pressante envie de partir. Aujourd’hui, elle n’aurait pas les mêmes problèmes.

Ariane l’avait invitée à passer chez elle le vingt-cinq décembre afin de réveillonner ensembles. C’était arrivé une fois, deux fois puis c’était finalement devenu un rituel dans la vie des deux femmes. Mais encore une fois, Asteria n’en parlait pas a ses frères. Elle ne voulait pas faire de mal à Alastor, lui qui pensait toujours à son ex-femme, et Odilon n’était pas en très bon terme avec la jeune femme. Mais Ariane avait compté pour elle, et c’était toujours le cas, prenant la place d’une sœur, celle sur qui elle pouvait compter et qui la conseillait par rapport à ses frères.

Et elle savait qu’elle pouvait être elle-même, elle ne s’était pas apprettée plus que de raison, tenant son trench - celui qui ne la quittait jamais - contre son corps, elle arrivait devant la porte de l’appartement. Peut-être était-elle là un peu tôt mais Ariane pourrait lui en vouloir. De plus que la gamine Rosier avait amené un cadeau, pour lui arracher un sourire. Elle toque et salue son amie, un léger sourire sur les lèvres en entrant et observant l’appartement qu’elle commence à connaître sur le bout des doigts. « Hestia n’est pas à la maison ? » Hestia Greengrass, la sœur cadette d’Ariane, une sorcière avec laquelle Asteria avait fait toutes ses années à Poudlard. Elle accroche son manteau près de l’entrée et pose son sac à mains. « On se fait une soirée en tête-à-tête ? » Elle laisse passer quelques secondes et se retourne vers son amie, lui fait un clin d’oeil avec un léger sourire en coin. « Fais quand même attention à ne pas tomber amoureuse de moi. » dit elle doucement, pour la taquiner. Elle a déjà aimé un Rosier, et cela lui a déjà fait bien trop mal. Elle se pose dans le canapé, se sentant terriblement à l’aise chez son amie. Aujourd’hui, et comme d’habitude avec la jeune femme, elle pouvait être naturelle, totalement. Alors que même avec ses frères, elle ne pouvait l’être tout le temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : penthésilée +ophélia.
› messages : 313
› autres comptes : none.
› célébrité : Gal Gadot.
› crédits : mason (le plus parfait) +av.
› âge : trente ans.
MessageSujet: Re: merry christmas. w/ariane greengrass   Sam 30 Déc - 19:02


(asteriane #1), I've been sleepless at night 'cause I don't know how I feel. I've been waiting on you just to say something real. there's a light on the road and I think you know. morning is coming and I have to go. I don't know why, I don't know why we need to break so hard, I don't know why we break so hard. birdy + rhodes, let it all go.

Ariane s'active aux fourneaux, agitant sa baguette d'une main et une casserole d'une autre. Ses cheveux sont retenus en un chignon désordonné et, soucieuse, elle jette de fréquents coups d’œil à la pendule qui arbore un horaire qui tord d'ors et déjà sa bouche en une grimace anxieuse. Je suis en retard. Ça s'agite, ça se bouscule dans cette cuisine, ça bouge dans tous les sens et ça se contorsionne au gré de ses gestes précipités. Au fur et à mesure, suivant ses mouvements de main, les quelques plats en argent qui soupèsent les petits feuilletés à la citrouille s'éclipsent en dehors de la cuisine pour aller se poser sur la table basse du salon. Arquant un sourcil curieux, Ariane pointe son nez en dehors de son royaume broussailleux et observe son œuvre ; un sourire étire machinalement ses lèvres lorsqu'elle constate que, ô joie, tout est propre et ordonné. Elle essuie ses mains farineuses sur son tablier avant de le détacher, le rouler en boule et le jeter dans un coin de la cuisine. D'un œil facétieux, elle s'esquive, reportant consciemment au lendemain le ménage qui l'attend de pied ferme ; tout ne prendrait que quelques minutes, au fond, mais elle n'a pas le courage de s'y mettre. Pas l'courage de plonger son nez dedans après deux bonnes heures de cuisine. Elle n'a pas utilisé la magie cette fois-ci, commise aux fourneaux comme une moldue ; dévouée et déterminée à cette tâche fatidique, celle qui signerait la finalité de cette soirée. Mais sa convive, qui n'est autre qu'Asteria Rosier, est d'une politesse exemplaire et se réjouit toujours des petites choses.

La sœur cadette des Rosier est très certainement une des rares choses qui la raccroche physiquement à Alastor. Elle ne pose pas souvent des questions à son propos mais savoure la moindre de ses nouvelles comme du petit lait ; ces informations, pourtant, elle n'en fait rien. Elle n'en a aucune utilité. Malgré cette proximité évidente entre elle et Asteria, qui n'a fait que croître ces dernières années au fur et à mesure des confidences échangées, il y a toujours cette retenue qui l'empêche d'épouser sa curiosité comme elle pourrait se le permettre.

Ariane s'installe sur le canapé mais se relève immédiatement en entendant un poing s'abattre sur la porte d'entrée. Elle s'y précipite et accueille son amie les bras ouverts, sans s’accommoder des formalités qui n'ont plus lieu d'être ; Asteria connaît son appartement comme le fond de sa poche. « Hestia n’est pas à la maison ? » demande d'ailleurs sa convive en accrochant son manteau. Question à laquelle Ariane répond par la négative « Non, je crois qu'elle a un rendez-vous. Elle a été très discrète à ce propos d'ailleurs. » elle arque un sourcil d'un air entendu ; lorsqu'il s'agit de sa sœur cadette, mieux vaut ne pas chercher à comprendre. « On se fait une soirée en tête-à-tête ? Fais quand même attention à ne pas tomber amoureuse de moi. » une remarque soulignée par un sourire taquin auquel Ariane répond, sans réserve et sans rancune. Elles se comprennent, c'est l'essentiel.

Tandis qu'Asteria s'assied sur le canapé, Ariane fait irruption dans la cuisine et y prend deux bouteilles : une de whisky pur-feu, et de vin. Elle s'installe aux côtés de son amie, et demande : « Whisky ou vin ? Je crois qu'on a du jus de citrouille également, si tu le souhaites. » elle attend la réponse de sa comparse, et continue à faire la conversation. « Comment vas-tu ? D'ailleurs, tu veux ton cadeau tout de suite ou tu préfères attendre un peu ? » question ponctuée d'un sourire mystérieux. Elle aurait voulu lui faire un cadeau salace, de quoi remuer les nerfs des frères Rosier s'ils tombaient par hasard dessus. Au dernier moment, son regard s'est détourné et son choix s'est métamorphosé en un autre, plus mature, plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
merry christmas. w/ariane greengrass
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « We wish a merry christmas and happy new year. » ▬ ENDED
» LAST CHRISTMAS, I GAVE YOU MY HEART
» Vogue Merry
» « all i want for christmas is you » ▪ isobel
» Présentation : Vogue merry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: SECTION RP :: united kingdom :: streets of london-
Sauter vers: