Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 (keep the streets empty for me)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
avatar
› pseudo : none
› messages : 68
› autres comptes : none
› célébrité : max riemelt
› crédits : kozmic blues (avatar)
› âge : vingt-sept ans
MessageSujet: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 14:25

augustus christopher abbot
i can smell the blood on your hands
âge › vingt-sept ans, le club des morts. un peu ironique sur les bords ; augustus réapprend à vivre. il le doit ; c'est l'aîné de la famille.  date et lieu de naissance › un certain sept décembre à londres, le jour le plus froid du monde. profession › auror, comme son père avant lui. c'était un rêve, c'est devenu un cauchemar. ne pas y retourner, ne pas y retourner. il a repris petit à petit, pourtant, parce que le mal n'attend pas ; le mal n'attend personne, même pas un gosse trop gentil, qui aimerait faire bien sans plus savoir comment. situation amoureuse › fiancé à son amour de toujours, qu'il a rencontré à poudlard, il y a de cela des années. ils auraient du se marier en octobre, elle avait préparé sa robe.  maintenant, maintenant plus rien n'est comme avant. orientation sexuelle › il ne s'est jamais trop posé de questions ; il a rencontré maria à poudlard, elle était drôle, courageuse et le soleil jouait avec ses cheveux longs. mais l'amour meurt, et augustus n'a plus rien à quoi se raccrocher, rien que des questions dans la nuit noire. situation financière › la seule chose à peu près constante dans sa vie ; augustus aura toujours de quoi vivre, sans trop savoir pourquoi continuer. groupe › impero. avatar › max riemelt. crédit › kawaiinekoj.
empathique, loyal, indécis, cachottier, sarcastique, pragmatique, consciencieux, protecteur, sociable, obstiné, anxieux.
statut du sang › sang pur, augustus ne s’en formalise pas. qu’il soit pur, mêlé ou moldu, il en déjà vu trop couler, et il peut le prouver ; il a la même couleur et le même goût âcre. ancienne école/maison › fier élève de poufsouffle, il y a fait toute sa scolarité, y a appris des valeurs qui sont aujourd’hui, avec sa famille, ce qu’il a de plus précieux. baguette › bois de cerisier, ventricule de cœur de dragon, vingt-six centimètres, souple. patronus ›  une lionne rugissante, comme une note ironique quoique plutôt amusante. épouvantard ›  la guerre, à nouveau. et tous ses proches tombés au combat, qui reviennent le hanter “augustus, c’est à cause de toi." amortencia › des effluves de potions à guérir, l’odeur des draps lavé dans la blanchisserie de l’hôpital, le goût sucré d’une tarte à la fraises en plein hiver, une lointaine odeur de cigarette, âcre et rassurante. signe(s) distinctif(s) › des yeux perçants quoique toujours cernés, des rides au coin des lèvres qui marquent des centaines de rires, une longue cicatrice sur le dos, témoin de sa première mission en tant qu’auror, des mains légèrement tremblantes lorsqu’elles doivent rester immobiles, de nombreuses cicatrices sur le torse, administrées par l’ennemi, des bleus sur les jambes, des cheveux dorés, quoique ternis par les années de sévices, des lèvres toujours gercées et une odeur de cigarette, quoique légère, qui imprègne sa peau.
(INSOMNIE) depuis la mort de son père, il y a de cela sept ans, augustus ne peut espéré dormir sans difficulté - cauchemars, insomnies, l’odeur de la mort et les cris des disparus reviennent, le tourmentent. il dit que tout va bien, bien entendu - qu’il se soigne. c’est la vérité, il prend des calmants, des potions, et s’endort à quatre heures du matin, la boule au ventre. (CONTES) avant la guerre, augustus était un orateur hors pair, pas de ceux qui se lancent dans la politique pour faire des ravages, mais de ceux qui vous racontent des histoires extraordinaires et vous divertissent avec un rien. tout le monde aimait les histoires d’augustus, qui aurait pu faire un très bon écrivain, ou un animateur radio. depuis les combats, on l’entend moins, car ses contes sont emplis de noirceur et les cris des mourants l’empêchent de réfléchir. il s’en est rendu compte il y a quelques mois à peine, que la guerre lui avait bouffé tout ce qu’il était ; tout ce qui faisait de lui augustus abbot, alors il lui arrive de reprendre quelques vieilles fables d’antan, quand il est en compagnie de sa famille, et c’est l’ombre de gus qui réapparaît dans la nuit, l’ombre d’un garçon-soleil. (DISCIPLINE) quoique pétillant de malice et rieur, augustus n’a jamais enfreint une seule règle à poudlard, cela parce qu’il prenait ses études très au sérieux, avec toujours l’idée de devenir auror, comme son père avant lui. c’est ainsi qu’il fut nommé préfet de poufsouffle lorsqu’il en eu l’âge, et il n’a jamais manqué à son devoir. (FANTÔMES) ce sont devenus des démons plus que des fantômes ; les fantômes ne sont pas si agressifs, si désireux de faire le mal. des démons qui le hantent, lui disent que tout est de sa faute - la mort de son père, la tristesse de ses frères et sœurs, l’incompréhension de sa fiancée, cela jusqu’à la guerre elle-même. il n’y peut rien, il a toujours été trop protecteur, presque sacrificiel. et s’il monte à l'échafaud chaque nuit, c’est pour expier ses péchés. (NUIT NOIRE) il a vu la fin de la guerre depuis son lit d'hôpital, augustus. pour être honnête, il ne s'en formalisa pas outre mesure, parce qu'une partie de lui-même était morte sur le champ de bataille, et que le reste fut perdu, quelque part dans la nuit. il mis des mois à retrouver l'usage de son corps, et peut-être qu'il aurait pu être sur ses pieds plus tôt, si l'envie avait été là. c'est avec honte qu'il repense à cette partie de sa vie, car ce n'est ni maria ni sa famille qui lui ont permis d'un matin, bouger lentement ses orteils, la plante de ses pieds, pour se lever finalement. non, c'est un simple médicomage, qui s'est assis chaque jour qui passe à côté de lui, lui racontant son histoire.  un homme qui sait, et à qui il n'a pas besoin de tout expliquer. parce qu'augustus n'a pas de réponses, aujourd'hui ; il n'a que des questions. (MENSONGES) le manoir est étouffant ; les regards constants de la famille, et sa mère, qui reste devant la fenêtre, à attendre un fantôme. c'est trop. maria ne comprend pas. maria est l'une des personnes qu'il évite à tout prix, en restant au bureau jusqu'aux heures les plus sombres de la nuit. on dit de l'aîné abbot qu'il a toujours été un bourreau de travail, mais la triste vérité, c'est qu'il fuit. qu'il passe son temps à fuir ce qu'il connait, puisqu'il ne le connait plus. (PROTEGO) le charme du bouclier, c'est ce qu'il serait s'il était un sort ; ce qu'il aspire à être, jusqu'à en mourir. parce qu'il préférerait se prendre tous les coups plutôt que de voir un membre de sa famille être ne serait-ce qu'effleuré par le mal. d'ailleurs, il aurait préféré mourir à la place de son père ; peut-être pour lui-même, à bien y réfléchir, ainsi les remords ne le tourmenterait pas. c'est une idée parmi tant d'autres. une idée dans la nuit. (QUIDDITCH) et même si leurs relations ne sont pas au beau fixe, même si la discorde n'est jamais loin, augustus ne rate jamais un match de son petit frère, cela depuis qu'il a émis l'envie d'être joueur de quidditch professionnel. il l'a toujours soutenu, silencieusement, et si edmund ignore sûrement tout de cela, il peut toujours compter son aîné dans les gradins amis. cela jusqu'à la mort.
décembre 1961 › venue au monde d'augustus, premier enfant abbot. un fils qui ne manqua de rien durant son enfance, amour et richesses, tout lui fut donné, et déjà une admiration et une loyauté sans faille pour son père naissait. décembre 1965 › naissance du second fils abbot, edmund. il suit le plus grand comme son ombre, et ils deviennent inséparables, par défaut plus qu'autre chose. on le retrouve dans la chambre de son aîné lorsque l'orage gronde, caché sous ses couvertures, il est blotti dans ses bras. les parents abbot sont rassurés ; augustus prend son rôle de grand frère à cœur, même s'il n'est pas plus haut que trois pommes. janvier 1968 › naissance d'ada, sa première sœur. il délaisse un peu son frère au profit de ce petit ange, qu'il prend directement sous son aile. c'est ainsi qu'il commence à raconter des histoires, toutes sortes d'histoires. des contes qu'il invente, sous les yeux ébahis de la plus jeune, qui s'en délecte. la famille n'est pas encore au complet, mais la chaleur règne dans le manoir abbot. septembre 1972 › rentrée à poudlard, malgré l’anxiété, il marche d'un air assuré jusqu'au choixpeau, qui le place à poufsouffle. il se lie d'amitié avec trois garçons du même âge, qui deviendront ses meilleurs amis. juin 1973 › naissance de la petite dernière, de douze ans sa cadette. l'écart d'âge lui donne des airs d'adulte, et il prend ses responsabilités très sérieusement. année scolaire 1977 › il est nommé préfet de sa maison, puis préfet-en-chef, sous le regard approbateur de son père. faisant partie des meilleurs élèves de sa promo, il est l'un des rocs de poufsouffle, qui aide les plus jeunes et est respecté des anciens. il finit par sortir avec maria, la préfète des gryffondor. personne ne fut surpris, et tout le monde les voyait déjà mariés avec des enfants. à côté de cela, son père ne préfère pas lui mentir, il lui explique la guerre, les conflits, et augustus, qui n'a jamais été naïf, lui promet de l'aider lorsqu'il sera à même de le faire. fin 1980 › après une sortie triomphante de poudlard, avec son diplôme et des notes plus que bonnes, il est engagé directement par le ministère de la magie au bureau des aurors, sous la direction de son père qui l'emmène sur le terrain très rapidement. le parfait prince charmant part en guerre. mars 1981 › le cœur plein d'espoir quelques semaines avant, malgré la guerre. et puis plus rien, plus rien d'autre que la mort. la mort partout - dans les yeux de son père, qu'il voit passé de l'autre côté. sur le lit d'hôpital, qui sent le cadavre même si on a du le laver.  dans le regard de sa mère, qui pleure son défunt mari, et dans ceux d'ada, qui tient sa main froide, qui ne répond plus. il met des mois pour bouger ne serait-ce qu'un orteil. de mars à octobre 1981 › il s'est battu comme un beau diable durant toute la guerre ; il n'a plus la force de continuer sur un lit d'hôpital. tout le monde est inquiet, ça l'énerve. il a envie de leur dire de ne pas s'en faire, surtout à ada, à maria qui se fait un sang d'encre. et il a honte, un peu, quand il se fait petit à petit à la vie en hôpital, et qu'il reprend des forces, non pas grâce à sa famille mais à des personnes extérieures ; des inconnus. un inconnu. c'est effrayant, l'inconnu. et étrangement captivant. décembre 1981 › retour définitif dans la vie active, augustus et maria décident de s'installer dans le manoir abbot, pour être au plus près de sa mère, qui n'est plus la même. personne n'est plus pareil, à bien y regarder, et surtout augustus, qui ne sait plus trop ce qu'il était en premier lieu - qui ignore même s'il l'a su un jour. le gosse qui rêvait de devenir auror, comme son père? le soldat? le fiancé? le grand frère? il ne répond plus à aucun de ces titres. pourtant il fait comme si. les choses reprennent leur cours normal. presque. de 1982 à septembre 1988 › faire semblant d'être à nouveau le même, mais ne pas réussir à dormir la nuit. il fait des heures sup au bureau des aurors, se renferme sur lui-même. c'est quand maria parle de mariage et d'enfant qu'il n'y arrive plus. il ne peut plus supporter d'autres responsabilités vaines, et le masque se fissure. il fait tout pour retarder le mariage, fini même par l'annuler. maria ne comprend pas. personne n'en parle, sujet tabou. et ses frères et sœurs qui se détachent de lui, il peut les voir s'éloigner. ils sont adultes ; ils ont pris du temps, mais même edmund qui ne savait pas quoi faire de lui-même à réussi à se trouver. son grand frère fait le chemin inverse. mais l'enfer est pavé de bonnes intentions. décembre 1988 › augustus se lance à cœur perdu dans son travail, c'est à son tour de s'éloigner. il joue le tyran à la maison, parce que plus personne ne l'écoute. l’anxiété reprend, plus forte que jamais, et son côté du lit est vide, la nuit. c'est mieux comme ça, qu'il se dit. mais jusqu'à quand?
fiche (c) blue walrus
  the muggle-born's tale :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : balalaika.
› messages : 62
› autres comptes : mason.
› célébrité : toby regbo.
› crédits : les roses noires (avatar)
› âge : vingt-trois ans.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 14:27


ce début de fiche
jomeurs, je le redis, max est parfait olala
hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : marie.
› messages : 75
› autres comptes : none.
› célébrité : reinhart.
› crédits : milles rêves.
› âge : vingts ans.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 14:40

azy t'es beau
ta fiche commence tellement bien

ma boite à mp est ouverte pour toute question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : penthésilée +ophélia.
› messages : 313
› autres comptes : none.
› célébrité : Gal Gadot.
› crédits : mason (le plus parfait) +av.
› âge : trente ans.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 14:43

euh ???????
la beauté, allô ????

et en auror, je meurs dans mon dedans
bon courage pour cette fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : none
› messages : 68
› autres comptes : none
› célébrité : max riemelt
› crédits : kozmic blues (avatar)
› âge : vingt-sept ans
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 15:49

!!!
vous êtes cutes
tous

ed, merci encore lil bro j'espère que la suite plaira, et contente que max fasse l'unanimité???

ada, merci merci merci (d'avoir crée cette famille, un peu aussi ) je m'en vais assiéger ta boîte mp yes, trust me Arrow

ariane, cc c max le ténébreux blond
merci beaucoup, que dire d'ariane, chasseuse de trésors à la retraite? sign me the fuck up boi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : april rain
› messages : 224
› autres comptes : -
› célébrité : phoebe tonkin
› crédits : isleys (avatar)
› âge : 29 années à inventer une vie qui sort des sentiers battus.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 16:03

La souffrance dans cette fiche, ça me tue
Il a l'air GENIAL ce perso, j'adore déjà tout ce que tu as écrit
Bref, bienvenue, je kiffe l'avatar, le choix de famille, le métier, tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : none
› messages : 68
› autres comptes : none
› célébrité : max riemelt
› crédits : kozmic blues (avatar)
› âge : vingt-sept ans
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 16:45

j'aimefairesouffrirmespersos.com Arrow
merci beaucoup pour tous ces compliments, je geroijgeroigjoijg c'est adorable faut dire ça à ada, c'est son pré-lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : scamanders.
› messages : 30
› autres comptes : non.
› célébrité : chris wood.
› crédits : exordium.
› âge : soon around thirty.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 16:49

il est beaucoup trop canon le abbot, j'en ai marre.
bienvenue par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : moonlight.
› messages : 103
› autres comptes : /
› célébrité : Felicity Jones.
› crédits : astra.
› âge : tu t'effrites telle une rose fanée. 32 pétales déjà et autant d'épines, une âme qui se tord sous l'âge adulte, des sillons sur tes joues de princesse.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 17:01

bienvenue
les Abbot quasi au complet dis donc
excellent choix de pré-lien, Max lui va à ravir
et puis le perso promet déjà tellement
auror la classe
vite on veut lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : .
› messages : 86
› autres comptes : not yet.
› célébrité : caitriona balfe.
› crédits : timeless, avatar.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 17:13

ils sont canons chez les abbot et puis ce choix d'avatar
bienvenue par ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : none
› messages : 68
› autres comptes : none
› célébrité : max riemelt
› crédits : kozmic blues (avatar)
› âge : vingt-sept ans
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 17:26

cet accueil    

nath, courage boi i feel u    
merci bg  

prudence, merci merci, contente que le bougre plaise   promis je me dépêche  
(BTW felicity, fuck fuck fuck, my wife)

diana, eh ouais, cette famille de blonds
merci à toi I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Mer 3 Jan - 21:14

la famille s'agrandiiiiiiiiiit, omg, vous êtes beaux
puis MAX non mais ce CHOIX

trop de perfection par ici jomeurs.
et puis même âge nous faudra un lien
bienvenue sur le foruuuum, bon courage pour ta fiche et si tu as besoin de quelque chose, hésite pas

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : none
› messages : 68
› autres comptes : none
› célébrité : max riemelt
› crédits : kozmic blues (avatar)
› âge : vingt-sept ans
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Jeu 4 Jan - 8:15

here to steal your hearts
merci beaucoup pour cet accueil du tonnerre, ça fait vraiment plaisir et oui, nous faudra un lien of course, deux gosses du même âge qui ont combattu dans des camps adverses à ce que j'ai pu voir?? im living
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : marie.
› messages : 75
› autres comptes : none.
› célébrité : reinhart.
› crédits : milles rêves.
› âge : vingts ans.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Jeu 4 Jan - 9:34

c'est parfait pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   Jeu 4 Jan - 10:09

tout est parfait pour moi aussi, cette fiche m'a foutu les feels de bon matin
j'aime tellement augustus, help et ouais un lien est juste nécessaire on se fera du drama
je te valide, bon jeu parmi nous

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (keep the streets empty for me)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(keep the streets empty for me)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Streets of Stalingrad
» Monopoly City Streets en ligne...
» Lecture des messages..... empty
» Streets of Stalingrad
» 2010 - Ellowyne Wilde - An Empty Thrill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: GESTION :: into the pensieve :: fiches validées-
Sauter vers: