Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 › time, time, time, see what's become of me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
avatar
› pseudo : archambault.
› messages : 17
› autres comptes : /
› célébrité : rj king.
› crédits : DΛNDELION.
› âge : tout juste vingt-six ans. le temps qui passe est son ennemi.
MessageSujet: › time, time, time, see what's become of me.   Jeu 4 Jan - 17:30

doryan reid valentine
you will be loved. you will be hated. you will be brilliant. soon, you will be dead.
âge › Vingt-six années arrachées à partir desquelles chaque instant relève du miracle. date et lieu de naissance › né le 20 mai 1962 dans le Michigan, tout près de Detroit et ses usines fumantes. profession › chanteur de profession, il est également le leader du groupe The Jobberknoll depuis qu'il a quitté les bancs de l'école. La formation connaît un engouement intense chez la jeunesse sorcière américaine depuis bientôt deux ans mais peine encore à percer sur le vieux continent. situation amoureuse › incapable de se résoudre à n'aimer qu'une personne, et ne voulant pas infliger le fardeau d'un lendemain incertain, doryan n'a jamais vécu que de brèves mais intenses histoires. Il est un polyamoureux assumé qui ne tolère que très mal la solitude. orientation sexuelle › en bon rebelle de son temps, il refuse de se laisser enfermer dans un carcan. Situé quelque part sur le spectre entre homosexualité et bisexualité, il ne s'impose aucune étiquette et préfère se focaliser sur ses désirs quand ils surviennent. situation financière › Doryan est un flambeur assumé, il dépense sans compter les sommes gagnées. A quoi bon tapisser son cercueil de billets ? groupe › Crucio. avatar › rj king. crédit › northern light.
inexorablement optimiste, passionné, sensible mais pas fragile, soigné et soigneux, bienveillant, un poil trop dramatique et égocentrique, charmant (et il le sait), impulsif mais pas irréfléchi, inépuisable, justicier, facétieux, flegmatique d'apparence seulement, rebelle dans les idées moins dans l'attitude, plus réservé qu'on pourrait le croire.
statut du sang › sang-mêlé bien que ce n'est pas la moindre importance là d'où il vient. dans ce contexte post-guerre ayant vu la défaite des mangemorts, il rejette leur idéologie décadente même s'il n'ose pas trop s'exprimer en présence des élites du royaume-uni. toutefois, les paroles de ses chansons parlent pour lui. ancienne école/maison › étudiant à ilvermorny, il intégra contre toute attente la maison du Puckwoodgenie dont la gentillesse ne va pas sans la menace d'une jolie flèche empoisonnée. élève somme toute moyen, ses notes fluctuent selon son intérêt. baguette › Héritage familial d'un lointain parent, ses trente-quatre centimètres nacrés dissimulent un bois de poirier très souple et poil de Womatou. Signée Johannes Jonker, la baguette de Doryan est une alliée fidèle à son propriétaire : généreuse, pleine de surprises et plutôt sage quand elle ne frime pas. patronus › Comme l'adage le veut, le chant du cygne est l'ultime création de l'artiste avant son saut dans l'oubli. Majestueux, protecteur et entourée de contes et légendes, la forme adoptée par le sortilège n'est pas sans lui rappeler les teignes emplumées sur les abords du lac michigan. épouvantard › la démence annonciatrice de la fin, la chute dans les profondeurs de l'oubli et une empreinte sur le monde effacée aux premiers vents de l'hiver. amortentia › cuir usé de l'étui de sa guitare, collier de bonbons et gaz des pots d'échappements. signe(s) distinctif(s) › porteur d'une malédiction familiale que l'on croyait vaincue, on ne lui donna guère plus de vingt-cinq ans pour donner un sens à sa vie éphémère. condamné aux affres de la folie qui précipitèrent ses lointains ancêtres dans le caveau avant l'heure, il ne doit aujourd'hui sa vie qu'à une potion expérimentale administrée à chaque nouvelle lune depuis sa tendre enfance. la fatigue chronique, effet indésirable de ce remède faisant disparaître les sautes d'humeur et autres joyeuses hallucinations macabres, est dès lors devenu l'ennemi à abattre, le visage d'un ennemi indicible, attendant son heure dans l'ombre.
Doryan fut frappé d'une seconde malédiction : celle de posséder un charme incontrôlable. Avec ses tendres yeux dorés et un sourire plus contagieux que la dragoncelle, petit il faisait déjà des hécatombes chez les p'tites mémés de l'hospice où sa grand-mère avait atterri. Mais il faudra attendre la fin des sévices (particulièrement brutaux dans son cas) de la puberté pour qu'il en prenne conscience. Bien plus confiant qu'autrefois, il se prête bien volontiers au jeu des appareils photos et interviews "intimistes" dans les journaux nationaux.  ›› Malicieux de nature, il n'est jamais à court d'idée quand il s'agit de se payer la tête de quelqu'un. Passé maître dans l'art de jouer la diva, il peut feinter une impertinence aussi détestable qu'adorable. S'il aime la gloire et la sensation de toucher un grand nombre de personnes, il n'en demeure pas moins quelqu'un de simple (…plus ou moins) que la célébrité a peu changé. ›› Mais... s'il ne court pas après l'opulence, Doryan aime la décadence. La profusion de sentiments, d'émotions, d'expériences. Il aime goûter aux luxes des vêtements sur mesure presque autant que les soirées pizza sur sa terrasse à regarder des constellations dont il n'a jamais pu retenir le moindre le nom. ›› Académiquement moyen, on notera tout de même des facilités - pas toujours exploitées - en métamorphose et un dédain complet de tout ce qui n'était pas assez cool à son goût. Ne lui demandez même pas ce qu'il a fait de ses livres de botanique. Après tout, si on lui a donné une baguette c'est pas pour apprendre à rempoter des bégonias. La fréquentation d'élèves plus studieux que lui a quand même fait éclore une certaine curiosité intellectuelle en lui, ce qui explique ses résultats étonnamment bons en histoire de la magie par exemple. Ses avis parfaitement subjectifs sur l'utilité relative des matières ont toutefois fini par s'atténuer, sans quoi il n'aurait sûrement jamais eu de diplôme de fin d'études. Aujourd'hui, il cultive des intérêts très variés pour des sujets qui l'auraient sûrement barbé autrefois. ›› Guitariste autodidacte, il dût cependant s'en remettre à un professionnel afin d'apprendre le piano. Pour payer son professeur, et permettre sa survie dans New-York, Doryan passa par une succession de petits jobs pour boucler les fins de mois. Il n'occupa jamais le même poste trop longtemps, de peur de s'attacher à la routine et de perdre de vue ses rêves. Ces corvées devaient être un moyen, pas une fin. ›› Il rêve de se produire sur les scènes du monde entier au cours d'un seul long voyage. Ce serait un peu sa définition personnelle du road trip à grande échelle. Incorrigible rêveur, il sait cependant qu'il a encore du chemin avant d'y parvenir. Or, son temps étant compté, il ferait mieux de se dépêcher. ›› Ses goûts très tranchés lui ont valu le surnom affectueux de "Princesse" au sein du groupe. Doryan n'étant pas particulièrement susceptible, il proposa d'en faire son nom de scène ce à quoi ses amis se sont fermement opposés. ›› Profondément entravé par la fatigue pesante qui l'écrase de tout son poids, Doryan a fini par apprendre à ignorer son corps quitte à lui infliger le surmenage. Aussi, il lui arrive de dormir très profondément plusieurs jours pour récupérer. Une habitude qu'il déteste, tant le sommeil représente pour lui une perte de temps. ›› Il apprit plus tard que la découverte de son remède reposait essentiellement sur l'invention d'une potion par Fleamont et Euphemia Potter. Depuis, il fleurit leur tombe dans l'ouest de l'Angleterre à chacune de ses visites. ›› Malgré son train de vie atypique, Doryan entretient toujours des liens étroits avec sa famille. Il rend régulièrement visite à son père et ses deux belles-sœurs ainsi qu'à sa mère, qui finit par refaire sa vie elle aussi. Leurs regards ont profondément changé depuis que son groupe a décollé, et s'ils continuent de s'inquiéter pour lui, ils le montrent nettement moins. ›› Compagnon de soirée de nombreux artistes et intellectuels d'horizons très différents, il possède sa petite notoriété à New-York et il compte bien en faire de même au pays des scones. Pour ça, il se tient relativement informé de ce qu'il se passe outre-atlantique et a même essayé toutes les variétés de thés pour trouver celui qui le dégoûterait le moins. ›› Doryan a choisi de ne pas médiatiser son affection. Ainsi, seuls sa famille, ses amis proches et son manager sont au courant. La dernière chose qu'il désire, c'est que l'on enterre avant l'heure.
mai 1962 › Naissance dans le Michigan du premier enfant l'union de Harry et Griselda (dite "Zelda") Valentine. L'un est un né-no-maj travaillant comme ouvrier dans la manufacture de balais magiques Cleansweep Broom Company tandis que l'autre est une sorcière couturière issue d'une famille ruinée par un scandale financier  survenu au cours du siècle dernier. Malgré leurs maigres moyens, tous les trois forment un foyer chaleureux et aimant dans la banlieue industrielle de Détroit.

novembre 1970 › Le couple Valentine soupire de soulagement lorsque la première manifestation tardive des pouvoirs de Doryan le sauve d'une collision avec une voiture no-maj alors qu'il s'était aventuré trop loin en jouant sur la chaussée. Les voilà rassurés : il n'est pas un cracmol.

mars 1971 › Leur répit est cependant de courte durée. Quelque temps avant la rentrée de leur unique enfant à Ilvermorny, les cauchemars de Doryan envahissent ses moments d'éveil, le piégeant entre scènes fantaisistes et spectacles terrifiants quand il n'est pas en proie à une fatigue soudaine. Ces phénomènes, d'abord rares, puis de plus en plus présents, conduisent le garçonnet chez divers médecins qui peinent à nommer le mal dont il souffre. Enfin, un conférencier en maladies magiques rares et orphelines de passage dans la vie à Détroit leur livre une explication : Doryan est victime d'une malédiction de sang. Sa famille paternelle étant no-maj, ce fut donc Zelda qui, dévastée à l'idée d'être à l'origine de la souffrance de son enfant, enquêta sur les secrets sombres de sa famille. Des tensions font leur apparition au sein du couple où la culpabilité et les incompréhensions grandissent plus vite que l'état de Doryan ne se détériore.

décembre 1971 › Les Valentine reçoivent une lettre d'un institut de recherche à la Nouvelle-Orléans qui développe un remède dont les propriétés curatives pourraient soulager leur fils de son affection. C'est une mini-victoire pour la famille, Zelda ayant quitté son travail pour parcourir le pays à la recherche d'une telle opportunité. Henry ne pouvant quitter son travail - la seule source de revenus, et l'état de Doryan ne permettant pas un transplanage sans lui faire courir un risque non-acceptable, Zelda parvint à négocier la création d'un portoloin entre leur domicile et la Nouvelle-Orléans aux autorités compétentes. Les cures, organisées selon un rythme ininterrompu à ce jour, durent souvent plusieurs heures durant lesquelles le jeune sorcier est plongé seul dans le silence glaçant d'une salle de soins.

mai 1972 › Afin de soulager son anxiété et l'impatience propre aux enfants de son âge, son père lui fait don d'une radio enchantée de son travail. Le jazz de la Nouvelle-Orléans est vite oublié au profit d'un arc-en-ciel rock aux couleurs du monde. Du folk rock californien jusqu'au punk rock londonien, tous participèrent un moment à un autre à la construction de son irrémédiable amour pour la musique. Sa vocation d'artiste était née et avec elle, un rêve au-delà la survie.

août 1973 › Voyant leur fils retrouver la vie d'un adolescent normal, ses parents décidèrent de faire le point sur leur statut. D'un commun accord, et face à des différences qu'ils ne pouvaient ignorer, ils se séparèrent. Doryan partit vivre avec sa mère en Louisiane, continuant de rendre visite à son père les étés. Ce dernier refonda une famille une collègue de travail et ses deux filles issues d'un précédent mariage.

septembre 1973 › Robe bleu et rouge sur les épaules, Doryan fait ses premiers pas à Ilvermony où il fait s'animer les statues de l'oiseau-tonnerre et du puckwoodgenie. Choisissant ce dernier en raison de coiffe de plumes "carrément trop classe quoi", il finira néanmoins par regretter son choix lorsqu'il apprit que le pigeon à la paire d'ailes supplémentaires était l'emblème des aventuriers (de vrais durs donc). Néanmoins, le jeune sorcier n'a jamais eu le moindre mal à se faire une place au sein de sa maison, quand bien même ses premiers exploits magiques n'eurent vraiment rien d'exceptionnel. Son caractère facile mais passionné l'attire tout naturellement vers les marginaux et autres esprits incompris dont il intègre naturellement les cercles d'influence, bien que sa popularité ne l'y cantonna jamais réellement.
 
juillet 1980 › Les sept années longues années passent vite, un paradoxe que nous autres nous connaissons que trop bien. Alors que le poil commençait à peine à prendre sur son menton imberbe, le voilà livré au monde. Désireux de tourner la page, il décide de s'installer à New-York, là où les célébrités naissent du sang et de la sueur. Il s'arrange pour que le suivi médical y soit transféré.

février 1981 › Fort de nouvelles rencontres et d'amitiés de longue date, The Jobberknoll voit officiellement le jour dans un garage de la banlieue de Brooklyn. Après plusieurs propositions de noms parmi lesquelles "les Enfants de la Destinée", "Paranoia Project" ou encore "Spirale Mystique", c'est finalement le nom de l'étrange oiseau qui fut choisi. Ce dernier ayant la particularité de rester muet jusqu'à un ultime cri comportant tous les sons qu'il a entendu inversés. Hommage touchant à la condition de Doryan, le groupe préfère cependant répondre un mensonge farfelu lorsque la question du nom est abordée en interview. Ils se produisent dans des divers cafés, fêtes de travail et mariages.

avril 1984 à 1987 › Après s'être produits dans d'innombrables cafés, bars, fêtes de départ à la retraite et mariages, ils sont finalement repéré par un gobelin qui deviendra leur manager. La même année, ils signent avec une maison de production et enregistrent un album de chansons composées en partie par Doryan lui-même. Il suffit d'un concours de circonstances pour que ceux qui défilaient sur scène dans les costumes cousus à la main par Mrs. Valentine soient diffusés sur les chaînes de radio du pays. Avec des textes engagés et des accords enchanteurs, le petit groupe devient la révélation de l'année 1986. Ils entament une première tournée de concerts sur les routes. Le succès n'a rien changé à leur solide amitié.

mai 1987 › Doryan parvient enfin à ses vingt-cinq ans, soit la fin de l'estimation de vie dont on lui avait fait part. Bien loin de s'imaginer avoir guéri de sa maladie chronique, il mesure d'une manière très différente tous les instants passés à partir de ce jour. Ils se sont trompés, il continuera de se battre, de chanter, d'inspirer pour encore un peu plus longtemps.

1988 › Profondément affecté par la série d'attentats survenus dans le pays,
Doryan décide de profiter de sa notoriété pour aider comme il le peut. Son groupe participe au concert caritatif dont les revenus sont reversés aux familles des victimes. Lui qui était l'une des figures de la rébellion des jeunes adopte une posture moins agressive, plus réfléchie. Il grandit. S'il condamne les agissements des terroristes, il tient tout autant à incarner l'espoir d'une génération engagée pour la paix.
En pleine tournée promotionnelle en Angleterre, il décide d'un commun accord avec son groupe de suspendre ses activités mercantiles. Conscient des tensions diplomatiques malvenues entre les États-Unis et le Royaume-Uni, le sorcier souhaite sensibiliser l'opinion publique à la crise vécue par son pays. Peut-être parviendra-t-il à faire pencher la balance à sa manière.
fiche (c) blue walrus
  the muggle-born's tale :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : penthésilée +ophélia.
› messages : 313
› autres comptes : none.
› célébrité : Gal Gadot.
› crédits : mason (le plus parfait) +av.
› âge : trente ans.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Jeu 4 Jan - 17:34

un américain + un chanteur + ce début de fiiiiche ; j'adore le caractère, superbement bien établi. I love you je ne connaissais pas du tout rj king (ouais, je dois débarquer d'une autre planète meh), et qu'il est beau, c'est une bonne découverte. anyway bienvenue bégé, bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : archambault.
› messages : 17
› autres comptes : /
› célébrité : rj king.
› crédits : DΛNDELION.
› âge : tout juste vingt-six ans. le temps qui passe est son ennemi.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Jeu 4 Jan - 18:40

Hello !
Mazette, tu es une voisine bien rapide, j'ai même pas eu le temps de préparer des cookies pour t'accueillir.
content de voir que mes choix te plaisent, et j'avoue être doublement satisfait si le caractère plaît au moins à une personne ahah. C'est la première fois que j'ose un personnage au caractère si éloigné du mien.
Sinon, t'inquiètes RJ est pas si connu, ça faisait un moment que je cherchais un bon personnage pour le sortir de son emballage de bégé-de-la-vie.
Merci à toi pour ces gentils mots (et pour la dose de courage !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : none
› messages : 68
› autres comptes : none
› célébrité : max riemelt
› crédits : kozmic blues (avatar)
› âge : vingt-sept ans
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Jeu 4 Jan - 19:14

rj king
et puis tous ces choix, le métier, un ptit ricain en plus, le bougre a l'air beaucoup trop intéressant, réserve moi un lien
bienvenue dans le coin et bon courage pour ta fiche, hâte de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Jeu 4 Jan - 22:06

ooooh un musicien, trop chouette, et puis américain, on pourra se trouver un lien toi et moi
j'ai bien hâte de découvrir ce petit
bienvenue sur td et bon courage pour ta fiche si t'as besoin de qqc, hésite surtout pas

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : balalaika.
› messages : 192
› autres comptes : edmund.
› célébrité : aidan turner.
› crédits : honeymoon (avatar)
› âge : trente-cinq ans.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 6:35

rj se fait tellement rare que j'approuve ce choix d'une puissance supérieure à la force
et cette intro, ce personnage, olalala, je décède encore une fois voir plus

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : spf, a.
› messages : 59
› autres comptes : none.
› célébrité : matt daddario.
› crédits : faust, ava. realizeship, gif.
› âge : survived a quarter.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 9:44

ce personnage. et puis king quoi, il est trop beau.
j'aime ta plume et c'qui se présente jusqu'à maintenant,
bon courage pour le reste de ta fiche et bienvenue bg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : moonlight.
› messages : 103
› autres comptes : /
› célébrité : Felicity Jones.
› crédits : astra.
› âge : tu t'effrites telle une rose fanée. 32 pétales déjà et autant d'épines, une âme qui se tord sous l'âge adulte, des sillons sur tes joues de princesse.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 10:15

ohla ça faisait des lustres j'avais pas vu RJ sur un forum encore moins un HP
mais je dois dire que je trouve qu'il est parfait pour ce perso, ça casse un peu des rôles où on le colle habituellement c'est cool
et puis que dire, le pseudo, le boulot (un musicieeeen ), le début de fiche.. ça donne déjà l'eau à a bouche je viendrais quémander un lien avec ma Agora parce que j'ai déjà déceler quelques points communs
curieuse d'en lire plus, le petit Doryan promet quelques surprises je le sens
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : .
› messages : 86
› autres comptes : not yet.
› célébrité : caitriona balfe.
› crédits : timeless, avatar.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 10:21

rj king, américain et le personnage
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : archambault.
› messages : 17
› autres comptes : /
› célébrité : rj king.
› crédits : DΛNDELION.
› âge : tout juste vingt-six ans. le temps qui passe est son ennemi.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 12:18

Hola, j'étais en train de rédiger un peu ma fiche avant de répondre aux premiers bienvenus (une manière bien à moi de me motiver à écrire pour fournir plus de contenu) quand tout à cous, une horde de joueurs plus adorables les uns que les autres arrivent jusqu'ici.
Merci beaucoup pour tous vos gentils mots, je vous promets à tous un p'tit lien bien au chaud ! (D'ailleurs, si vous avez déjà des idées, n'hésitez pas à m'en faire part, c'est le bon moment pour incorporer ça à l'histoire Arrow)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : april rain
› messages : 224
› autres comptes : -
› célébrité : phoebe tonkin
› crédits : isleys (avatar)
› âge : 29 années à inventer une vie qui sort des sentiers battus.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 13:06

Ouuuuuh, ce perso met l'eau à la bouche je ne connais pas RJ, mais fiouuu, il est prometteur ! Et puis chanteur dans un groupe de rock, c'est trop bon j'avais jamais croisé un perso comme ça sur un forum HP, mais c'est une idée géniale j'veux un lien aussi
Du coup, bienvenue, et je vais réfléchir à une idée de lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : archambault.
› messages : 17
› autres comptes : /
› célébrité : rj king.
› crédits : DΛNDELION.
› âge : tout juste vingt-six ans. le temps qui passe est son ennemi.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 15:22

Content de voir que l'idée te plaît ! T'en fais pas, si tu trouves pas d'idées moi j'ai déjà des pistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : april rain
› messages : 224
› autres comptes : -
› célébrité : phoebe tonkin
› crédits : isleys (avatar)
› âge : 29 années à inventer une vie qui sort des sentiers battus.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Ven 5 Jan - 16:00

je suis ready pour les entendre alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : archambault.
› messages : 17
› autres comptes : /
› célébrité : rj king.
› crédits : DΛNDELION.
› âge : tout juste vingt-six ans. le temps qui passe est son ennemi.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Sam 6 Jan - 7:23

Je t'envoie un MP de ce pas.



Et j'ai fini ma fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   Sam 6 Jan - 16:53

quel beau personnage
j'adore doryan dans toutes ses nuances, avec sa célébrité, son affection, sa famille
très belle fiche, j'ai adoré la lire
je te valide sans hésiter, bon jeu parmi nous

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: › time, time, time, see what's become of me.   

Revenir en haut Aller en bas
 
› time, time, time, see what's become of me.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mahjong Time
» Don't waste your time or time will waste you | Quinn
» [ZEN] Time Sieve
» Time vault
» Impossible de connecter mon lapin via une Time Capsule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: GESTION :: into the pensieve :: fiches validées-
Sauter vers: