Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 girls never befriend me cause i fall asleep when they speak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Invité
MessageSujet: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Sam 6 Jan - 17:29

margaret victoria crawford
hold me down
âge › trente-deux ans et les épaules déjà bien trop lourdes. date et lieu de naissance › la demeure familiale, tradition respectée à la perfection. Elle est du mois de mai, de ceux qu'on dit entêtés, est venue au monde le quinze, plus exactement. profession › employée du ministère de la magie, qui a vacillé de son piédestal l'espace de quelques instants, le temps que s'effrite cette absurde réputation gagnée durant la guerre. Juge au magenmagot, l'ambition semblable au brasier, qui la dévore toujours plus, elle qui rêve de commander aux quatre vents du département. situation amoureuse › elle a eu droit au mariage, celui qu'on voit en grand et paraît qu'elle ressemblait à une poupée de porcelaine, dans sa robe blanche. Un claquement de doigt, quelques papiers envoyés au coupable retenu dans l'enceinte d'Azkaban et tout disparaît en fumée, au gré de ses humeurs, du bon vouloir de Madame, scandent les vipères quand elle a le dos tourné. Pour le peu qu'elle s'en soucie, de toute façon, de ce qu'on raconte. orientation sexuelle › hétérosexuelle, jusqu'à preuve du contraire. situation financière › elle se confond bien trop aisément au sein de l'élite, les billets plein les poches, la cuillère en argent dans la bouche depuis qu'elle est gamine. groupe › impero. avatar › Elizabeth Henstridge crédit › freesia.
froide, hautaine, ambitieuse, féministe, réfléchie, moralisatrice, un brin tyrannique, exigeante envers autrui et elle-même, orgueilleuse, arrogante, susceptible, meneuse.
statut du sang › d'une pureté que certains trouvent dérangeante, qu'elle a toujours estimée normale. ancienne école/maison › elle a fait ses classes dans l'enceinte de Poudlard, l'écusson bleu et bronze dessiné sur la poitrine. baguette › taillée dans du bois d'aubépine, ventricule de dragon en son cœur, 273 centimètres. patronus › loup des mers, blanchon qui s'échappe de sa baguette lors de la recherche de protection. épouvantard › le regard froid d'un paternel désapprobateur suffisait à la déstabiliser et lui faire perdre ses moyens, fût une époque. Aujourd'hui, il revêt le masque d'un gamin implorant, qui pourrait très bien être le sien. amortencia › doux mélange de pudding à la vanille, de thé au fruits rouges et de vieux livres poussiéreux. signe(s) distinctif(s) › rien de transcendant, si ce n'est une cicatrice au genoux, résultante d'une tentative de quidditch soldée par un cuisant échec.
Il suffit de trois pas, d’un mouvement de la main, bref, mais précis et d’un regard qui en dit encore plus long que le geste. Rain tombe sur les fesses, les yeux écarquillés et bien vite, l’incompréhension étire les traits de son visage, doux, marqués par son côté encore enfantin, quand ceux de Margaret sont déjà si durs. " On ne veut pas de toi ici. " L’aînée plante ses pupilles dans celles de la cadette, presque impatiente de la voir fondre en sanglots, se briser aussi sûrement que du cristal. Elle attend quelque chose qui ne vient pas : sa petite sœur se relève, époussette délicatement les pans de sa robe et relève le menton. Margaret surprend un petit regard adressé à Vivian, malgré tout. Un appel passé sous silence, auquel elle met rapidement un terme en se dressant entre ses deux sœurs – hors de question qu’elle la laisse prendre sa défense.

" J’ai jamais dit que je ne voulais pas jouer avec elle, moi ", fait remarquer Vivian, de longues minutes plus tard, alors qu’elle s’est emparée d’un carnet de croquis. Margaret, de son côté, tourne la page de son livre au ralenti, piquée à vif. " Pourquoi tu ne veux pas l’aimer ? " Elle ferme les yeux, referme le bouquin d’un geste sec, dont l’écho vient perturber la quiétude dans laquelle est plongée dans pièce. "Si tu voulais tant jouer avec elle, pourquoi tu es restée ? " Elle fait volontairement l’impasse sur la seconde question, le cœur serré rien qu’à l’idée d’y penser. Pourquoi, hein ? Pourquoi n’est-elle pas fichue d’éprouver la même affection pour Vivian que pour Rain ? Rain, si impétueuse, un vrai tourbillon. " Tu peux sortir. La porte est juste là ", continue-t-elle en désignant l’encadrement d’un geste du menton. Elle n’a pas besoin d’elle, de toute façon. Pour la première fois, sa sœur lui lance un regard mauvais, referme son carnet et quitte le lit sur lequel elle s’était confortablement installée. " T’es vraiment la pire des pestes, parfois. "

Ça fait mal, parce que ça vient de Vivian.
Ça fait mal, mais elle arque un sourcil, comme pour défier sa sœur. Comme pour lui montrer qu’elle s’en fiche, quand ce n’est pas le cas. Alors, elle quitte la chambre en moins de temps qu’il n’en faut pour dire quidditch et Margaret apprend à se complaire dans sa solitude.


Margaret s’appuie contre le mur dans son dos. Le couloir lui semble un peu plus sombre que d’ordinaire et dehors, la tempête se déchaîne. La pluie vient frénétiquement battre contre les carreaux de l’immense demeure qui, aujourd’hui, accueille en son sein la petite festivité à laquelle seule l’élite sorcière a été conviée, tandis que de rares éclairs viennent déchirer le ciel noirci. L’atmosphère, aussi lourde soit-elle, n’a plus aucune importance quand Orion vient placer une main juste au-dessus de son épaule, prenant lui aussi appui contre le mur. Il profite de cette proximité pour venir lui murmurer quelques mots à l’oreille, tandis qu’à quelques mètres, la porte se referme délicatement – pas assez pour qu’eux ne remarquent rien. Rain s’arrête, comme prise sur le fait et Margaret hausse un sourcil. Tiens, comme c’est surprenant, le mouton noir qui cherche à s’échapper du troupeau. Encore.

Margaret n’a pas le temps d’ouvrir la bouche que son père s’introduit à son tour dans le couloir, attrapant vivement sa cadette par le bras. Orion se détache d’elle aussitôt que le patriarche Crawford darde ses pupilles dans leur direction. Il n’a pas besoin de parler, un regard suffit.

" Si j’organisais ces petites soirées pour te voir t’amuser avec le premier garçon venu, ça se saurait ", minaude son père d’une voix menaçante, une fois qu’elle a regagné le grand salon. Il lui tourne autour, et presque mécaniquement, vient poser ses mains sur ses épaules. Ses doigts se referment sur ces dernières en un geste désagréable, mais dans son dos, elle le sent sourire, histoire de faire bonne figure. Elle ne cherche pas à se dégager, pourtant, parce qu’elle sait que ce n’est pas dans son intérêt. Rain l’a déjà suffisamment mis en colère, de toute façon. " Je suis désolée. Ca ne se reproduira plus. " Il ne lui en faut pas plus, Margaret le sait, a conscience de sa place privilégiée. Alors, il lui prend la main et la tapote dans un geste tendre, avant d’y déposer un baiser. " J’ai du monde à te présenter. "


Le plus curieux de la bande lui attrape le bras, déboutonne son chemisier au niveau du poignet et soulève la manche sous son regard réprobateur. Elle ne dit rien, parce qu'on ne refuse rien à ces personnes-là, qu'on soit une Crawford ou non. Doucement, il parcourt du bout des doigts sa peau intacte de son avant-bras et lorsqu'elle cherche à se dérober, il resserre son emprise sur son poignet. Toute cette situation commence à l'ennuyer fortement. " Le Lord serait bien heureux de compter parmi les siens des membres aussi... Influents que les Crawford." La jeune femme incline légèrement la tête, fait la moue, l'air presque désolé. Presque. D'un geste sec, elle se détache de son emprise, puis lui lance un coup d’œil aux deux sorciers qui accompagnent son interlocuteur. Sang-mêlés purifiés, paraît-il. Foutaises. " Alors, le Lord devra faire des efforts sur les sbires de bas étages qu'il envoie pour recruter ces personnes dites influentes. " Elle se redresse, leur jette un nouveau regard dédaigneux, lit sans difficulté dans leurs grands yeux mauvais que ce n'est pas la réponse qu'ils attendaient. Oops. Tant pis. Pour le peu que ça l'importe, de toute façon. " Si votre époux ne parvient pas à vous convaincre, j'imagine que personne ne le pourra. " Margaret lui adresse un sourire entendu. Quelle bonne déduction, Sherlock. Pour toute réponse, elle leur adresse une nouvelle moue et l'elfe de maison leur désigne la porte. Pourtant, son principal interlocuteur ne semble pas comprendre le message et s'approche un peu plus d'elle. " On ne dit pas non indéfiniment au Lord. " Plutôt que de l'affronter, comme le ferait son père, le dos bien droit, le menton relevé, elle se dérobe, contourne la table basse du salon pour mettre le plus de distance entre eux. " Oh, je le sais. " Non, ça ne semble pourtant pas si compliqué que ça. C'est qu'il serait temps d'apprendre aux hommes la définition de ces trois lettres. Et y'a un tas d'arguments qui justifient ce refus catégorique, mais elle tient trop à la vie pour les exposer à haute voix. Tout comme son géniteur, elle choisit Prudence comme maîtresse, bien consciente que la guerre pourrait prendre un tournant inattendu à tout instant.
fiche (c) blue walrus
  the muggle-born's tale :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
› pseudo : penthésilée +ophélia.
› messages : 313
› autres comptes : none.
› célébrité : Gal Gadot.
› crédits : mason (le plus parfait) +av.
› âge : trente ans.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Sam 6 Jan - 17:38

yay, bienvenue au club des divorcées (ou sur le point de l'être mais still) et wooo, le pré-lien le plus beau au monde quoi, très bon choix (et on en parle de ta bouille ?)
rebienvenue sur le forum du coup, bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : april rain
› messages : 224
› autres comptes : -
› célébrité : phoebe tonkin
› crédits : isleys (avatar)
› âge : 29 années à inventer une vie qui sort des sentiers battus.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Sam 6 Jan - 18:09

SIMMONS ce choix d'avataaaaaar et puis le pré-lien est trop canon
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Sam 6 Jan - 19:45

ma soeuuuuuuuuuuur adorée
j'aime tellement déjà ce que tu as écriiiit, trop hâte de lire la suite
je te l'ai déjà dit mais je suis trop contente de te voir là, vivement le drama

bienvenue officiellement sur le forum, et si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où me trouver

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : .
› messages : 86
› autres comptes : not yet.
› célébrité : caitriona balfe.
› crédits : timeless, avatar.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Dim 7 Jan - 10:32

une enième Crawford, ils sont canons dans cette famille !
bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : none
› messages : 68
› autres comptes : none
› célébrité : max riemelt
› crédits : kozmic blues (avatar)
› âge : vingt-sept ans
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Dim 7 Jan - 10:35

ce choix d'avatar + ce pré-lien
bienvenue dans le coin et bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : moonlight.
› messages : 103
› autres comptes : /
› célébrité : Felicity Jones.
› crédits : astra.
› âge : tu t'effrites telle une rose fanée. 32 pétales déjà et autant d'épines, une âme qui se tord sous l'âge adulte, des sillons sur tes joues de princesse.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Dim 7 Jan - 12:01

une autre soeur Crawford
très bon choix
j'adore le début qui plus est, puis juge au Magenmagot la classe
t'inquiète, aucune sang-pur brille dans son mariage je crois qu'on est maudites
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : balalaika.
› messages : 192
› autres comptes : edmund.
› célébrité : aidan turner.
› crédits : honeymoon (avatar)
› âge : trente-cinq ans.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Dim 7 Jan - 13:03

le choix d'avatar + de lien
bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : blue walrus. (clo)
› messages : 524
› autres comptes : perry.
› célébrité : david prat.
› crédits : avatar (c) balalaika aka mason le parfait. – signature (c) thirty seconds to mars.
› âge : vingt-huit ans.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Lun 8 Jan - 12:33

ma future belle-soeuuuuuuur faudra qu'on discute liens héhé. en plus, une divorcée en devenir, i like that.
bienvenue dans le coin en tout cas, avec ce pré-lien parfait et ce choix d'avatar tout aussi parfait. bon courage pour la rédaction de ta fiche, et si tu as besoin de quoi que ce soit, surtout n'hésite pas. I love you

_________________

Can you even see what you're fighting for? Blood lust in a holy war. In the end, the choice was clear. Take a shot in the face of fear. Fist up in the firing line, Times are changing. do you believe ? walk on water.▼▲
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : spf, a.
› messages : 59
› autres comptes : none.
› célébrité : matt daddario.
› crédits : faust, ava. realizeship, gif.
› âge : survived a quarter.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Lun 8 Jan - 16:12

une crawford. et puis ce titre.
bienvenue par ici et courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   Lun 15 Jan - 15:44

coucou @Margaret Crawford ça fait une semaine que tu as posté ta fiche, aurais-tu besoin d'un délai ? I love you

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: girls never befriend me cause i fall asleep when they speak   

Revenir en haut Aller en bas
 
girls never befriend me cause i fall asleep when they speak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hi boys and girls
» Many Powers Long Asleep
» The fall of Epic
» how to fall head first into a cliché
» Just for girls ! PUBLIC AVERTI ONLY - demande d'avis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: hors rpg :: fiches-
Sauter vers: