Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 I miss you more than I thought I would (doryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
› pseudo : april rain
› messages : 224
› autres comptes : -
› célébrité : phoebe tonkin
› crédits : isleys (avatar)
› âge : 29 années à inventer une vie qui sort des sentiers battus.
MessageSujet: I miss you more than I thought I would (doryan)   Dim 14 Jan - 17:07

I miss you more than I thought I would
Doryan & Leora

Luxembourg, décembre 1988
Elle avait pratiquement du se battre pour arriver au premier rang, Leora. Et pratiquement du se battre pour avoir un ticket en premier lieu, d’ailleurs. Les places du concert s’arrachaient comme des petits pains et elle n’avait appris la date qu’au dernier moment, alors elle n’avait pas pu prévoir. A Londres, elle s’y serait attendue, mais elle était en Allemagne quand elle avait entendu parler de ce concert au Luxembourg, elle croyait que c’était juste un petit truc sans prétention … Elle s’était plantée, okay. Elle s’était déplacée exprès, et elle avait du faire la queue. La queue ! Elle avait même craint de ne pas pouvoir entrer, et ça l’avait drôlement angoissée. C’était nouveau, tout ça. Pas franchement plaisant, d’ailleurs. Elle avait bien regretté le temps des passe-droits et des entrées en backstage, c’est sûr. Mais pas question de se faire refouler à l’entrée, elle était prête à dépenser pas mal de fric pour pouvoir se rendre à ce concert. Question d’égo. Et puis, bon, c’était le fric de Vinny alors elle n’avait pas trop de mal à le dépenser. Elle n’avait plus rien dans son propre porte-monnaie, mais elle rembourserait son frère un de ces jours. Il savait que c’était important pour elle, il ne l’embêterait pas avec ça. Une fois son billet en main, elle avait joué des coudes sans se soucier des regards noirs qu’elle avait reçus, écrasant quelques pieds au passage en feignant de se pas s’en rendre compte. Elle avait plus de légitimité à se retrouver devant que les groupies, de toute façon, et c’est forte de cette certitude qu’elle avait traversé la marée humaine. Hors de question d’être derrière. Hors de question de laisser qui que ce soit lui gâcher la moindre seconde de ce concert.

Un temps infini s’était écoulé avant que les lumières ne baissent enfin et que le show ne commence. Alors, Leora s’était agrippée à la barrière, elle avait ouvert de grands yeux et elle s’était laissé emporter par la musique comme si c’était la toute première fois. Sans jamais quitter Doryan du regard. Doryan vivant, Doryan s’époumonant, Doryan domptant son public par tous ces petits trucs qu’il répétait déjà quand ils étaient juste des gamins à l’école, ces trucs qu’elle connaissait par cœur. Elle était plaquée à la barrière et elle devait presque lutter pour ne pas se laisser emporter par les mouvements de la foule. Avant, elle se laissait aller, elle l’avait fait des dizaines et des dizaines de fois et c’était bien plus drôle de sauter en rythme avec tout le monde plutôt que de rester plantée là à résister, mais pas cette fois. Cette fois elle n’était pas venue pour s’amuser, elle était venue pour … Pour vérifier. Vérifier qu’il était toujours là. Et il était là. Comme toujours, à croire qu’elle s’était inquiétée pour rien. Mais elle ne s’inquiétait plus, plus du tout. Pendant tout le concert, elle oublia culpabilité et remords pour ne plus profiter que de la musique, de la voix de Doryan, et de l’ambiance électrique qui faisait vibrer la salle. Mais quand la musique s’arrêta, que les lumières revinrent et que les gens commencèrent à s’éparpiller, Leora sentit une pierre lui tomber dans l’estomac. L’enchantement avait été rompu, la voilà revenue sur terre, là où elle devait faire face à ses erreurs et à ses responsabilités. Elle emboîta le pas à un groupe qui parlait en italien – que fichaient-ils ici ? – et fut à deux doigts de s’incruster avec eux quand elle les entendit parler d’une soirée dans un bar. Bon sang, ce qu’elle aurait adoré aller au bar, là, maintenant. C’était ce qu’elle faisait d’habitude après un concert … Avec Doryan, avec les autres membres du groupe, avec une bande d’amis d’un pays ou d’un autre. Mais elle était toute seule, ici. Et bien qu’elle soit parfaitement capable de faire la connaissance de ces italiens pour terminer la soirée avec eux, c’était pas ce qu’elle était venue faire. C’était pas le but.

Les vigiles étaient détendus et Leora cru qu’elle pourrait passer facilement pour rejoindre les coulisses, mais son sourire ne fonctionna pas devant la paire de bras croisés qui lui faisaient face, et elle vociféra un moment avant de capituler. Elle essaya tous les noms dont elle se souvenait, mais il fallait croire que le groupe avait renouvelé ses équipes de sécurité et personne ne la reconnu. Quelle claque. Leora ressentait de plus en plus durement l’année et demie qui s’était écoulée loin de Doryan et de son groupe. Par dépit, elle fit mine de s’en aller puis contourna la salle par l’extérieur et pénétra par une autre porte. Elle stupéfixa le vigile qui croisa son chemin et elle continua l’air de rien. Elle se perdit un bon moment avant de trouver les loges, et elle pesta contre la taille gigantesque du bâtiment. Et alors qu’elle envisageait de mettre le feu à un placard plein de décors pour faire sortir tout le monde, elle tomba sur les loges. « Pas trop tôt. » Marmonna-t-elle avant de pousser la porte en ignorant son ventre noué.

Doryan était seul dans la pièce et lui tournait le dos. Elle prit une inspiration. « Toujours vivant, Valentine ? » C’était presque un compliment, dans sa bouche. C’était la question qu’elle lui posait invariablement quand elle le revoyait après plusieurs mois d’absence … Quand elle le voyait encore régulièrement et qu’elle ne ressentait pas ce malaise. Elle ne faisait pas très bien semblant, pourtant, mais elle essayait. « T’as pas joué ma chanson. » Leora ne faisait pas dans les retrouvailles sentimentales, et ce semi-reproche la titillait depuis la fin du concert, il fallait que ça sorte. « Pourquoi tout le staff a changé ? Je connais plus un seul vigile, ils étaient pas à ton goût ceux d’avant ? » Elle s’avança dans la pièce, essayant de reprendre les vieux repères. C’était si naturel, avant … « Ah, au fait, faudra que quelqu’un aille s’occuper de celui que j’ai malencontreusement stupéfixé. Mais il voulait pas me laisser passer. » Elle entortilla un bout de son t-shirt autour de son doigt et tira dessus nerveusement. « Chouette concert. La salle était pleine, non ? » Elle se serait donné des baffes. Bientôt, elle allait lui demander un autographe.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I miss you more than I thought I would (doryan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Mister HabboGold - Votre slogan + Eliminés
» Miss/Mister HabboGold Carotte sont Emy et Ludio26
» Miss & Mister Amakna
» [Pale Memories] Premières Photos de ma nouvelle Miss P2
» MISS BIMB* : la copie version anglaise de MB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: SECTION RP :: united kingdom :: beyond borders-
Sauter vers: