Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 past lives (rain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
› pseudo : dragonfly in amber / léa.
› messages : 43
› autres comptes : not yet.
› célébrité : brie larson.
› crédits : avatar@hershelves.
› âge : grain par grain, le sablier s'écoule. vingt-sept ans maintenant, seulement, qui pèsent lourdement sur ses épaules.
MessageSujet: past lives (rain)   Mer 24 Jan - 14:15

every night my mind is running around her
Thunder's getting louder and louder   / ❀

Entre ses doigts, une enveloppe froissée que la sorcière tourne et retourne compulsivement. Le recto est noircie par une adresse familière, la sienne, au delà de la Manches dans les rues de ce Paris qu'elle venait de quitter. Sur le verso, griffonné à l'encre noire, celle de sa meilleure amie, ici même. Cent fois que Nicola vérifie, et autant qu'elle relie nerveusement les lignes sur le papier blanc, pour être sure. Le temps s'étire et l'inquiétude grandit. Dans son autre main, celle de son fils. Il la regarde avec cet air inquiet, cette envie de poser une question sans oser le faire. La belle le sait, le gamin doit sentir toute la peur et l’appréhension qui la ronge depuis qu'elle a pris sa décision ; mais elle sait aussi la chance qu'elle a, face au calme de son Oscar. Avant de partir, le jeune sorcier l'avait interrogé sur l'endroit où ils se rendaient, et pour seule réponse, Nicola avait répondu la maison. C'était inconcevable pour le garçon qui ne connaissait rien d'autre que sa France natale ; mais face à la joie dans les yeux de sa mère, et l'excitation dans sa voix, il avait continué à faire ses bagages dans le silence. Ce moment, Nicola n'en rêvait pas. Jamais elle n'avait osé espérer retourner chez elle, dans son Londres familier, dans ce pays qui lui avait été si longtemps interdit. La sorcière s'était fait une raison, et une vie en France, malgré la fuite incessante et tout ce qu'elle avait laissé derrière. Résignée, elle n'aurait jamais pensé pouvoir remettre les pieds dans son pays.

Mais à présent, la joie s'était muée en peur, et la réalité l'avait rattrapé. Dix ans qu'elle était partie. Dix ans, qui lui paraissent un siècle. La belle n'osait pas imaginer tout ce qui avait pu se passer durant tout ce temps, et c'était cette peur de ne plus rien reconnaitre, de ne plus être à sa place, qui la figeait sur le pas de la porte de sa meilleure amie. Arrivée à l'improviste, elle compte surprendre Rain qui l'avait prévenue quelques jours plus tôt de la mort de son père. Mais lorsque son anxiété atteint son paroxysme, sa belle idée se fane et se transforme en erreur. A quoi pensait-elle ? Débarquer, avec son fils, sans aucune invitation, sans même prévenir ? C'était une surprise, certes, mais pas une bonne. Le cœur battant, elle sert un peu plus la main de son fils, et sa voix tremble dans l'air tendu. « Viens Oscar, c'était une mauvaise idée. » Mais alors qu'elle entraîne son fils dans les escalier, une silhouette se dessine, montant vers son appartement. Rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: Re: past lives (rain)   Sam 27 Jan - 22:34

fly down
but the truth is i'm freakin' out about this whole. man i'm supposed to be. i'm nervous now 'cause she can't know, i'm desperately in need, 'cause uphill's hard to reach. fly down, fly down. (STEPHEN)

Le père de Nico est mort. Mort, d’une crise cardiaque. Il s’était couché et il ne se relèverait plus, plus jamais. Le monstre a quitté les ombres, il est parti quelque part là où il ne pourrait plus faire de mal, finalement, enfin. C’est horrible à dire mais Rain avait pas pu s’empêcher de ressentir une pointe de satisfaction sadique en sachant qu’il était mort. Que Nico était enfin libre de son monstre, après toutes ces années où son amie avait subi le même sort qu’elle. Rain, en entendant la nouvelle, avait pas hésité à écrire à son amie pour lui annoncer la nouvelle. Un mot bref, très simple, par unique désir de garder Nico au courant, qu’elle ne l’apprenne pas autrement que par elle. Son père est mort. Rain se demande ce qu’elle ferait si son père en venait à crever. Que ferait-elle en sachant qu’elle était libérée de ses chaînes ? Qu’elle pourrait secouer les dernières ombres de ses épaules et de finalement fuir, loin de Londres, loin de tout ça ? Peut-être qu’elle n’en serait même pas capable. Peut-être qu’elle est juste une lâche. Mais à quelque part, elle n’arrive pas à se l’imaginer. Son père est pas mort. C’est stupide de penser comme ça. Stupide, stupide.  

Elle marche vers son minable appartement, tenant un sac de courses, et elle n’arrête pas de penser à tout ça. À Nicola et son père et Oscar et à son père à lui, et à son père à elle. Les familles qui détruisent et les familles qui font du bien. Les familles qu’on choisit et celles qui nous tombent sur la tête comme des éclairs. Elle s’ennuie de sa meilleure amie, tout simplement. Peut-être que c’est le moment de retourner lui faire une visite. Elle ne sait même pas si elle peut quitter la ville, Rain, sans doute qu’ils la retrouveraient en un clin d’œil. Et puis, elle ne veut pas mettre en danger la vie de Nicola et son petit. Tenir les gens éloignés d’elle au plus possible – c’est ça, qu’il faut. C’est la seule solution.

Un soupir lui passe les lèvres alors qu’elle entre dans l’immeuble, elle pourrait transplaner mais elle apprécie bien de marcher, pour une fois il ne pleut pas sur Londres. La tête dans les nuages, la tête dans les pensées noires, Rain se fige soudainement au pied de l’escalier alors qu’elle lève la tête vers la porte affichant un « 3 » à moitié arraché. Parce que malgré les années passées, malgré le temps qui effrite, malgré les tempêtes, y’a des silhouettes et des voix qu’on oublie pas. Rain les toise, la grande et le plus petit, comme pour s’assurer qu’ils ne sont pas des songes. Mais non, c’est bien eux. « Nicola ? » Sa voix étranglée témoigne de sa surprise, et c’est sans attendre qu’elle monte les escaliers par deux et peut-être par trois pour se jeter dans les bras de son amie. Nicola est là. Devant chez elle. À l’attendre.

« Mais qu’est-ce que – qu’est-ce que tu fais là ? » Sa voix est un peu plus aigüe qu’à l’habitude, et Rain a l’impression de sourire pour la première fois depuis une décennie. Ça lui fait mal aux joues, presque, alors qu’elle dévisage son amie, toujours aussi belle, toujours aussi rassurante. Puis son regard glisse au petit bonhomme à ses côtés, aux joues rebondis et aux cheveux en bataille. « Et Oscar ! Bon sang, t’es devenu grand, toi ! » Un rire nerveux et encore tremblant du choc s’échappe de sa gorge. « Heu… Bah, entrez, allez, on va pas rester sur la paillasson. » Il lui semble être plongée dans un rêve, alors qu’elle déverrouille sa porte et laisse la mère et le fils entrer dans son appartement mal rangé. « Je vais déposer ça, faites comme chez vous, d’accord ? » Et le cœur battant, Rain se dirige vers la cuisine pour déposer ses affaires, essayant de respirer, essayant de se rassurer, ce n’est pas un rêve, ils sont vraiment là, ils sont vraiment là.

T’es plus seule, Rain.
(C) HALLOWS

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
past lives (rain)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les répliques cultes des lives
» November Rain [ACCEPTÉ]
» ◦ the light will shine through the rain.
» Karchame level 71
» Tempête dans un verre d'eau [Gargote Helvétique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: SECTION RP :: united kingdom :: streets of london-
Sauter vers: