Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum ferme ses portes. pour tout savoir, rendez-vous ici.

Partagez | 
 

 (world gone mad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
› pseudo : hallows/marianne.
› messages : 778
› autres comptes : victor mancini.
› célébrité : ana de armas.
› crédits : avatar (c) killer from a gang, signature (c) hallows.
› âge : vingt-sept ans, les années qui passent, la jeunesse est loin, trop loin.
MessageSujet: (world gone mad)   Dim 10 Déc - 11:47

rain jean crawford
in her heart, there's a hole. there's a black mark on her soul.
âge › VINGT-SEPT ANS, le quart de siècle bien passé, comme tout le monde s'amuse à lui dire quand on réussit à lui extirper l'information. mais son âge, c'est plutôt rare qu'elle le révèle, c'est pas de l'affaire des autres de toute façon. date et lieu de naissance › 4 FÉVRIER, le pire mois de l'année. il fait toujours gris, il fait toujours froid, il neige, y'a de la glace, et puis c'est le mois des amoureux. y'en a pas de facile. elle est native de LONDRES, une ville qu'elle a tenté de fuir plusieurs fois dans sa vie sans changer vraiment y arriver. faut croire que y'a quelque chose qui la retient là. profession › MERCENAIRE au compte des mangemorts, une situation qui ne l'arrange pas trop mais elle n'a pas vraiment le choix. et puis, ça rapporte bien et ça fait en sorte qu'on la laisse tranquille. faut faire ce qu'il faut. sinon, elle passe le reste de son temps comme CHANTEUSE dans les bars, moldus ou pas, à juste chanter et se laisser bercer par la musique. situation amoureuse › SEULE. rien de surprenant, elle n'a jamais été trop du genre à vouloir s'engager, ou à rêver de prince charmant, de clôture blanche ou d'enfants. elle avance juste, va chercher du réconfort quand elle en a besoin, se laisse charmer, charme. c'est bien moins compliqué comme ça. elle s'attache difficilement de toute façon. orientation sexuelle › BISEXUELLE, bien qu'elle ne se soit jamais embarrassée d'être définie par une quelconque étiquette. elle est juste attirée par qui passe son chemin, que ce soit une femme ou un homme. situation financière › STABLE, elle se débrouille comme elle peut mais disons que c'est un peu le cadet de ses soucis, l'état de son portefeuille. groupe › CRUCIO, le corps, la douleur, les os, les poings. avatar › la jolie ANA DE ARMAS. crédit › SMOAKS pour l'avatar.
têtue, contradictoire, boudeuse, rancunière, froide, juste, polyvalente, critique, moqueuse, vindicative, charmeuse, indépendante, déterminée, pessimiste, arrogante.
statut du sang › SANG-PURE. pour elle, ça n'a jamais voulu dire grand-chose, mais c'est certain que parfois c'est pratique pour s'éviter des ennuis. et puis, ce n'est pas comme si c'était un choix. ancienne école/maison › elle a fait toutes ses études à POUDLARD, et au grand désespoir de tous elle a été placée chez les GRYFFONDOR, arrogante et têtue comme elle est. baguette › du bois de CORNOUILLER et un VENTRICULE DE DRAGON qui créent une baguette malicieuse et capricieuse, comme sa propriétaire. d'une longueur de DOUZE POUCES ET DEMI, c'est une baguette rigide et capable de puissance quand le besoin se montre. patronus › un tout petit COLIBRI, qui prends son envol d'un rien. épouvantard › c'est tout simple, et pourtant son pire cauchemar. de soulever sa manche, et d'y voir la MARQUE DES TÉNÈBRES SUR SON BRAS. amortencia › une douce odeur de POUSSIÈRE, comme des vieux vinyles ou des livres oubliés. puis, juste derrière, le parfum d'une ROSE, qui lui rappelle cette nuit-là, passée avec lui. signe(s) distinctif(s) › rien de particulier, sinon quelques CICATRICES ici et là. et ce COLLIER qu'elle porte toujours, un petit pendentif ayant appartenu à sa grand-mère.
UN. rain, ce n'est pas son vrai nom. pas celui qu'on lui a donné quand elle est née, ni même celui avec lequel elle a grandi. ça a commencé comme un surnom stupide, qu'on lui a donné à poudlard parce qu'elle aimait aller courir sour la pluie, et ça a resté. et puis, c'est devenu un nom qu'elle s'est donnée à elle-même, quand elle a tentée de refaire sa vie. de tout laisser derrière, de devenir quelqu'un, de finalement être qui elle aurait du être. ça n'a pas été suffisant, bien sûr. mais elle l'a quand même gardé, et continue de se faire appeler comme ça aujourd'hui. pas par tout le monde - ça, c'est impossible. mais ceux qui importent, ils le savent. qu'elle est rain, qu'elle est vraiment rain, et pas rosalind. rosalind, c'est une autre, c'est une étrangère, c'est sa noirceur. rain. son nom est rain. DEUX. crawford. ce patronyme maudit. elle aimerait tellement pouvoir s'en débarrasser. enfin, ne plus avoir à le porter, fardeau sur ses épaules, tâche sur sa peau. parce que crawford, c'est son père. le politicien. le grand homme. le mangemort. le salopard. être une crawford, ça veut dire être la fille de son père. et ça, rain n'a jamais pu l'être. elle ne l'a pas dans le sang. on aurait l'impression qu'elle vient de complètement ailleurs, un autre monde, une autre planète même. elle n'a jamais eu sa place dans le portrait familial, et pourtant on l'y a toujours forcée. c'est le mouton noir de la famille, la fille rebelle, le vilain petit canard. qui n'était pas aussi brillante et docile que les autres. et qui a toujours fait exprès de s'éloigner, de se tenir à part. parce que rain elle l'a toujours su, qu'elle n'avait pas sa place dans cette famille. alors elle n'a jamais fait d'efforts pour vraiment en faire partie. mais elle ne peut pas y échapper, ça lui colle à la peau, c'est sa malédiction. TROIS. et tout ça, ça revient à cette journée fatidique. quand rain avait à peine passé quelques jours en vie, alors qu'elle était qu'un bébé. c'est sa faute si sa mère est morte. on lui a répété tellement de fois dans sa vie. t'as tué maman. et cette faute, on lui a jamais pardonné. peu importe qu'elle ait rien à y voir. mais sa naissance a causé la mort de la mère, et c'est pas quelque chose que les autres ont pu oublier. ses soeurs la détestent pour ça. son père, c'est autre chose. c'est parce qu'il voit trop de sa femme en elle. trop de son esprit, de sa vivacité, de son audace, de son caractère. et c'est pour ça que malgré tous les ennuis que rain cause, il est incapable de laisser partir. de s'en départir. de la renie complètement. parce que sa femme vit en rain, et il a besoin d'elle pour se la rappeler. rain, elle a jamais connu sa mère. elle sait pas du tout comment elle était. mais sa mère vit en elle, à chaque inspiration, à chaque pas. elle le sait. QUATRE. les filles crawford, elles ont toujours été des entités à part entière. malgré l'étroitesse de leur lien de sang, elles n'ont jamais été proches. elles ont toujours évoluées chacune de leur côté, attachées à la hanche mais extrêmement indépendantes. c'est probablement l'âge qui a fait ça. mais aussi leurs caractères tellement différents. l'aînée, c'est la fille de son père. imposante, autoritaire, ambitieuse, froide, maligne, effroyablement intelligente. répartie à serdaigle. la deuxième, c'est l'artiste. la créative, la sensible, la colorée. répartie à poufsouffle. et puis rain, à gryffondor. leurs parcours à poudlard se sont entrecroisés, mais à part leurs patronymes personne n'aurait pu croire à des soeurs. elles ne se parlaient jamais, sauf par nécessité, vivaient chacune de leur côté. et elles sont bien comme ça. et même si parfois y'avait celle du centre qui avait envie d'un peu de présence fraternelle, et qui allait en chercher, ça durait jamais longtemps. parce que rain et l'aînée sont pas capables d'être dans la même pièce sans se hurler des insultes. on s'en fiche de toute façon. rain n'a jamais eu de famille. pas une vraie. CINQ. la seule personne qui ait jamais compté dans cette damnée famille, c'était sa grand-mère. la mère de son père. une femme absolument terrifiante, mais avec qui rain s'est toujours entendue de manière un peu spirituelle. pendant longtemps, ça a juste été des regards échangés, des petits sourires. jusqu'à ce que cette femme lui apporte le soutien dont elle avait besoin. qu'elle prenne la défense de la petite dernière, et qu'elle cloue le bec à son fils et à tous les autres. et rain a jamais autant pleuré que ce jour-là. y'a jamais eu de moment de tendresse, pas de confidences échangées. mais sa grand-mère, elle était là pour elle. elles se comprenaient. et pour rain c'était suffisant. elle est morte quand rain a eu seize ans. et de nulle part, rain a reçu un petit colis par un hibou qu'elle ne connaissait pas. il n'y avait rien dans le colis, sinon un petit pendentif noir en forme de crystal. pas de destinataire. mais pas besoin. rain savait de qui ça venait. et le collier a jamais quitté son cou depuis. SIX. à poudlard, rain, c'était pas vraiment l'étudiante modèle. elle était pas très douée, pas de talent naturel en quelque sorte. fallait qu'elle travaille pour avoir des résultats, et c'était pas toujours facile pour elle. difficile de rester concentrée, difficile de trouver la motivation, personne à impressionner. et elle causait des ennuis, elle était insolente, arrogante, impatiente. les professeurs l'envoyaient souvent en retenue. ça a un peu changé quand ismael est arrivé, parce que pour une fois y'avait quelqu'un pour la doser un peu. et il l'a aidée à trouver son chemin, à se mettre à travailler un peu plus. à prendre les études au sérieux, enfin juste un petit peu. et ça s'est amélioré après ça. c'était un peu les montagnes russes en ce qui concernait ses résultats, mais au moins c'était pas juste le désastre total. et rain elle aimait ça, pour une fois, qu'on la félicite. et qu'on lui dise qu'elle avait du potentiel, au lieu de lui dire de faire des efforts. au final, ça s'est bien passé. la moyenne, disons. un moyenne pour laquelle elle a travaillé fort. et elle en est fière, quand même. d'avoir réussi à faire tout ça. SEPT. elle n'a jamais vraiment eu de matière de prédilection, quelque chose qui la passionnait plus que le reste. mais elle a toujours été douée en botanique; et elle aimait ça, quand même. alors c'était pas rare de la retrouver dans les serres, les doigts plein de terre. probablement que si elle avait été libre, c'est là-dedans qu'elle serait allée se trouver un boulot. après tout, elle avait les notes. et celles-là, elles avaient pas été difficiles à obtenir. botaniste. peu importe le nom. mais elle aurait aimé ça. sauf que rain a jamais été libre. alors c'est vers la brigade magique qu'elle a du se tourner, parce que son père avait les contacts nécessaire, et que c'était la place stratégique à aller dans ces temps de guerre. alors rain elle s'est enrôlée là-dedans. et elle a surpris tout le monde, même elle-même, elle était douée. une duelliste qui n'avait pas froid aux yeux, mais alors pas du tout. une redoutable adversaire, qui a fait rougir de nombreux sorciers. au final c'était pas si mal. enfin, avant qu'elle se retrouve à devoir protéger des ordures. avant que tout ne tourne mal. avant qu'elle ne commette l'irréparable. HUIT. aujourd'hui, elle tue. elle vole. elle saccage. elle fait passer les messages. elle oeuvre dans l'obscurité, travaillant pour ceux qu'elle déteste. pas le choix. elle a des torts à réparer. des pots cassés à remettre en place. se rattraper d'avoir agi comme elle a agi, d'avoir craché sur tout ce qu'il a fait pour elle. elle avait déjà tué une fois, non ? pourquoi ça serait compliqué de recommencer ? c'est ça que son père lui a dit quand elle a refusé de faire le contrat. et au final il avait peut-être raison. tuer c'est pas si compliqué quand on se force à ne pas penser. quand on agit seulement parce qu'on se retrouve obligé. alors rain elle le fait. elle remplit le contrat, rapidement, efficacement. pas parce qu'elle y croit mais parce qu'elle le doit. parce qu'elle sait que son père pourra retrouver ismael en un claquement de doigt et achever le travail. parce que malgré tout, il a toujours ce foutu contrôle sur elle. une emprise sur ses os qui l'empêche d'avancer. alors elle fait le boulot. et c'est tout. NEUF. mais elle ne fait pas que tuer, rain. elle chante, aussi. dans cette vie extrêmement solitaire qu'elle mène, elle avait besoin de quelque chose pour continuer à respirer. alors elle s'est rappelée toutes ces fois où ismael l'a fait chanter. où ils ont créé ensemble, avec leurs voix, leurs instruments. et ça lui faisait du bien. alors elle est allé dans des clubs jazz, dans des bars, dans les salles de spectacle. elle a offert sa voix en échange de quelques soirs par semaine. et ça lui plaît. beaucoup. ça lui permets de s'évader. elle se fiche de l'argent, elle se fiche du public. c'est juste pour s'oublier un peu dans les mélodies, et ne plus être aussi seule. ne plus avoir aussi mal. elle se tient sur la scène, micro devant les lèvres, et elle chante. c'est ce qui la garde en vie aujourd'hui, elle le sait. sinon elle n'a plus rien, elle ne vaut plus rien. et d'une manière, ça la rapproche d'ismael, qui est là-bas, quelque part. ça lui fait retrouver ces quelques mois de bonheur, ces quelques baisers échangés dans les couloirs de poudlard. ça lui rappelle qu'elle a un coeur, et qu'on l'a déjà aimée, et qu'elle aime encore. alors elle chante. DIX. et y'a le bébé. cet enfant qui a été en elle, et qu'elle est pas capable d'oublier. qui vient hanter chacune de ses nuits. son enfant. à elle. et à ismael. bon sang, ça l'empêche de dormir. c'était un garçon, ou une fille ? de quoi aurait-il/elle eu l'air ? il/elle aurait des airs à elle, ou à ismael ? ça aurait été quoi, son nom ? et elle se demande quelle tête ismael aurait tiré, le jour où elle lui aurait dit, si jamais le bonheur avait continué. et elle voit l'enfant grandir, et elle se voit vieillir. mais tout ça, c'est qu'un rêve. parce que cet enfant, on lui a arraché. mort. mort, avant d'avoir vécu. et ça ronge rain de l'intérieur. parce qu'elle n'a jamais pu en parler à personne, que c'est son secret le plus empoisonné. et parce qu'ismael n'a même jamais su qu'elle avait été enceinte. parce qu'elle n'aura probablement jamais l'occasion de lui dire, et même si c'est mieux comme ça, ça la tue à petit feu. de savoir qu'elle aurait pu être mère. qu'ils auraient pu être parents. que le bonheur absolu était juste là, à l'intérieur de son ventre. et que ce n'est que la dernière chose en liste qu'on lui a dérobé. alors elle ne veut plus rien savoir de personne. parce que c'est mieux comme ça. parce qu'elle supportera pas une autre perte.

MORE. elle boit son café noir, et a toujours besoin d'un boire un le matin bien que ça ne lui fasse plus grand chose. + elle change souvent de coiffure, coupant ou allongeant ses cheveux, changeant la couleur même. en cinquième année à poudlard elle est arrivée avec les cheveux roses. + elle joue très bien du piano, ayant pris des leçons quand elle était petite, et aujourd'hui elle essaie d'apprendre la guitare. + elle n'est pas très patiente et ne peut rester en place trop longtemps, il faut qu'elle bouge au bout d'un moment. + elle a un faible pour le whisky pur feu, elle trouve les bièrraubeurres trop sucrées. + dans tous les sortilèges existant, elle a un petit faible pour le impedimenta. + il y a des moments où elle est incapable de produire un patronus. et quand ça arrive, elle s'entraîne jusqu'à y arriver, pour ne pas perdre son chemin. 
4 février 1961 › naissance de rosalind crawford à l'hôpital de saint-mangouste à londres. l'accouchement est compliqué et très long, sa mère en souffre beaucoup et doit restée hospitalisée par la suite. la petite rosalind est cependant en pleine santé. 21 février 1961 › la mère de rain meure après des semaines très difficiles. son père la ramène à la maison mais engage une nounou pour s'occuper d'elle, incapable de vraiment la regarder. rain est un rappel trop brûlant de la perte familiale et est rapidement mise à part.  1961-1972 › pendant toute son enfance, rain est élevée à l'écart de ses soeurs. même si elle fait officiellement partie des portraits de famille, ses relations avec son père et ses soeurs sont superficielles et conflictuelles. elle s'habitue à la solitude à un très jeune âge. février 1972 › le jour de ses onze ans, rain reçoit sa lettre de poudlard. elle visualise ce changement avec fébrilité; enfin une occasion pour elle de sortir de sa solitude et de s'éloigner de sa famille. elle espère secrètement être répartie dans une autre maison que ses soeurs afin de pouvoir faire sa propre vie.

septembre 1972 › les souhaits de rain sont exaucés à son entrée à poudlard. elle est répartie à gryffondor, ce qui décoit grandement son père qui avait un dernier espoir d'avoir une de ses filles à serpentard. rain se détache complètement d'eux, et s'affirme comme jamais chez les rouge et or. 1972-1974 › rain réalise cependant que les choses ne sont pas aussi faciles; son nom est reconnu de tous. la guerre fait rage, après tout, et les rumeurs courent vite. cependant, elle se bats fort contre les préjugés, voulant affirmer sa propre identité. rapidement, on ne l'associe presque plus à ses soeurs. juillet 1974 › alors qu'elle est à la maison pour l'été, une soirée est organisée chez elle. malgré son jeune âge, rain comprends tout de même qu'il s'agit d'une réunion pour les partisans de celui qui se proclame seigneur des ténèbres. rain y voit de nombreux visages connus, et quand elle veut aller s'enfermer dans sa chambre son père l'oblige à rester et à être polie. septembre 1974 › rain entame sa troisième année à poudlard. un nouvel étudiant arrive des états-unis, et rain est immédiatement attirée par lui. pendant toute l'année, les deux gryffondors flirtent, parfois innocemment, parfois un peu moins. un lien solide s'établit entre rain et ismael. il l'aide dans ses cours, et ils passent leur temps libre ensemble à explorer poudlard. mai 1976 › alors que les gryffondor célèbrent la victoire de la coupe de quidditch, rain et ismael boivent un peu trop de bierreaubeurre. rain tente de l'embrasser, mais il la repousse gentiment. août 1976 › une dispute éclate entre rain et son père au sujet de la guerre; il affirme qu'elle devra rejoindre les mangemorts, que ce sera son devoir en tant que fille crawrford; la nouvelle fait paniquer la jeune femme, qui essaie de tout oublier. novembre 1976 › l'année suivante, la tension est trop grande entre ismael et rain. alors qu'ils se retrouvent coincés dans un placard à balais, ils s'embrassent pour la première fois. les prochains mois, ils se fréquentent en secret. même si les rumeurs sont nombreuses ils n'officialisent rien - ce n'est pas leur genre. juin 1977 › avant de partir pour les vacances d'été, rain et ismael s'embrassent devant toute l'école, officialisant la chose. ils ne se considèrent pas comme un couple, cependant, aimant très peu ce genre d'étiquette. juillet-août 1977 › rain ment à son père en lui disant qu'elle va passer quelques semaines de vacances chez une amie de poudlard. en vérité, elle se rends chez ismael pour passer du temps avec lui en dehors de poudlard. septembre 1977-juin 1978 › c'est la dernière année d'ismael à poudlard, où lui et rain se fréquentent toujours. ses derniers jours sont difficiles, car rain appréhende la solitude de l'année suivante. c'est un peu le coeur brisé qu'elle lui dit au revoir. juin 1978 › à son retour à la maison, rain apprends la mort de sa grand-mère, ce qui la bouleverse grandement. son père lui répète qu'elle devra bien performer à ses examens, afin qu'elle n'apporte pas la honte à la famille. rain se réfugie dans quelques lettres échangées avec ismael. septembre 1978 › rain débute sa septième année à poudlard. elle se sent extrêmement seule, et les jours sont très longs. elle s'attire plus d'ennuis que d'habitude, et a de la difficulté à performer académiquement. novembre 1978 › rain demande à ismael de venir la rencontrer à pré-au-lard. ils se voient de temps en temps de cette manière, afin qu'il l'aide pour ses travaux scolaires, mais rien n'est plus pareil. juin 1979 › rain gradue de poudlard avec des notes acceptables, sans plus. contente de finalement pouvoir aller dans le monde, elle réalise que la liberté n'est toujours pas sienne. son père a un plan pour elle, et elle ne peut pas en déroger. il l'inscrit à la formation pour la brigade magique du ministère.

août 1979 › rain débute sa formation pour la brigade magique. c'est un emploi qui l'ennuie un peu, mais les moments d'action lui plaisent. elle réalise que c'est dans la pratique qu'elle est efficace, et se révèle être une duelliste talentueuse. décembre 1979 › lors d'un rassemblement de noël, on tente de recruter rain pour de bon chez les mangemorts; elle est majeure à présent, et une crawford. rain s'invente cependant des excuses, sur le fait qu'avoir la marque ne ferait que l'empêcher de faire ce qu'elle fait déjà; et elle s'en sort, mais l'étau se ressert autour de sa gorge. bientôt, il n'y aura plus d'excuses. octobre 1980 › ses aptitudes font en sorte qu'elle entre en poste sans problème au ministère. cependant, le monde sorcier est plongé en pleine guerre; et rain se retrouve souvent déchirée entre les croyances de sa famille et sa neutralité. souvent, elle se retrouve à devoir couvrir des mangemorts pour éviter de se faire pincer, et ce poids lui pèse lourd sur les épaules, mais elle sait qu'elle n'a pas le choix. février 1980 › lorsque son équipe est appelée à intervenir dans une attaque, rain se retrouve obligée de couvrir un mangemort. cependant, une jeune femme, amanda oakes, membre de l'ordre du phénix, la voit faire, et la confronte. la querelle dérape rapidement et les deux femmes se battent; rain se retrouve obligée de recourir à des sortilèges plus sombres. la jeune femme est tuée sur le coup.  octobre 1981 › c'est la fin de la première guerre. rain soupire de soulagement, mais les choses sont loin d'être terminées. 1982 › les procès envers les mangemorts sont nombreux, et sa famille est ciblée. cependant, ils parviennent à éviter de très peu les procès, blanchissant leur nom. avril 1984 › lors du procès d'un mangemort, ce dernier identifie rain comme étant la meurtrière de la jeune amanda oakes. rain est entraînée dans un cirque médiatique. cependant, son père prends les devants de l'affaire et fait taire le mangemort; au final, c'est une de ses collègues qui sera accusé du meurtre. rain l'a échappée belle; mais c'est un innocent qui est condamné à sa place. c'est un poids de plus que rain ne supporte pas. mai-octobre 1984 › rain entame une descente aux enfers. elle se mets à boire, ne se présente plus au travail. elle sombre dans une dépression et semble irrécupérable. elle est au plus bas, et elle est seule. novembre 1984 › l'influence de son père n'est plus assez pour la protéger. rain est renvoyée de son poste, ce qui termine de la faire sombrer. son père la menace, sa soeur tente de l'aider, mais rain ne veut rien savoir. ce qu'elle veut, c'est disparaître.

mars 1985 › rain décide de partir. elle se coupe et se teint les cheveux, et pars pour les états-unis. là-bas, elle va cogner à la porte du seul en qui elle a vraiment confiance : ismael. ce dernier l'accueille chez lui. mars-décembre 1985 › rain passe des mois presque idylliques en amérique avec ismael. la paire renoue avec une passion nouvelle. même si le poids du passé est toujours présent, les deux désirent recommencer à zéro, et ils y parviennent, doucement. janvier 1986 › cependant, la réalité les rattrape trop vite. un soir, rain rentre à l'appartement et le retrouve complètement saccagé. son père se tient dans les décombres, et détruit la rose magique qu'ismael lui avait offert voilà tant d'années. elle doit revenir en angleterre, et tout de suite, si elle ne veut aucune représailles. elle doit rattraper ses fautes. rain est forcée de quitter l'amérique, sans pouvoir laisser ni même une note à ismael. elle disparaît simplement, ce qui lui brise complètement le coeur. mais elle n'a pas le choix - elle doit protéger celui qu'elle aime. février 1986 › le pire survient : rain apprends qu'elle est enceinte d'ismael. son père l'apprends, bien sûr, et la force à avorter. l'enfant ne viendra jamais au  monde, ce qui termine de briser le coeur de rain. elle s'enfonce dans une solitude profonde, et se promets de ne pas renouer avec ismael pour ne pas lui faire encore plus de mal. avril 1986 › à peine remise des événements, son père lui présente des contacts. ces derniers donnent à rain des contrats, et elle se retrouve mercenaire au compte de quelques mangemorts qui courent toujours les rues de londres. messagère, voleuse, meurtrière. elle accepte tout, elle n'a pas le choix. elle doit redorer le nom de crawford, qu'elle a auparavant taché. octobre 1986 › rain commence à chanter dans les bars. doucement, au début, mais elle y prends goût. ça lui rappelle ismael, et c'est la seule chose qui lui fait du bien en ce moment. sa routine s'installe alors, partagée entre les contrats et le chant. elle se tient aussi loin de sa famille qu'elle le peut, mais cette dernière n'est jamais bien loin, elle le sait. hiver 1988 › temps présent.
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 

_________________
let me just stop trying, let me just stop fighting. i don’t want your good advice or reasons why I’m alright, you don’t know what it’s like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(world gone mad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIEF'S DOWNFALL. :: GESTION :: into the pensieve :: fiches validées-
Sauter vers: